Chalosse-Tursan Pays negue

Saint-Vincent-de-Paul


 
en graphie alibertine :

(lo) Poi
Prononcer "(lou) Pouÿ".

pei, poei, poi, pui / colline, hauteur

Prononcer " puï ".

Ce mot, sous ses nombreuses variantes, est une source inépuisable de noms propres, dans tout le domaine occitano-catalan.

variantes : poi (prononcer " pouï "), puèi, poèi, pèi (très fréquent en Bordelais et Médoc dans les noms de lieux, sous la forme "pey"), pèch (variante orthographique de "pèi").
"puch" semble être de la même famille, probablement une variante orthographique de "pui".
Signalons enfin puèg (languedocien) et puig (catalan), qui se prononcent plutôt "puech" et "poutch"...

Tout cela vient du latin "podium" (hauteur).
Dérivés :
pojòu, pujòu, qu’on retrouve sous les formes francisées "Poujeau" ou "Puyôo" et en languedocien sous les formes "poujol" et "pujol"
Berganton (p. 119) parle d’une "interchangeabilité" entre "puyau, puyèu, puyò" (pujau, pujèu, pujòu).
pojada (montée -fr. "poujade", "pouyade")


 

 

Lòcs (toponymie, paysage...) de Saint-Vincent-de-Paul :


 

 

 

Grans de sau

  • Il faut militer pour un retour au véritable nom de ce village, même dans une version mi-française : Le Pouy.

    L’un de deux grands saints gascons n’aurait peut-être pas goûté que l’on changeât le nom du village de son enfance.
    De toutes les manières, Saint-Vincent-de-Paul est honoré par un autre village gascon, "au ras de Dordonha", dans un site assez superbe en face de Cubzac.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document