Gabardan Gascogne médiane Landes de Gascogne

Escalans


 

Pour une fois, une commune sera représentée par sa salle des fêtes et non par son église !
Elle est située non loin de la mairie d’Escalans et de l’église de Sainte Meille, ce qui signifie qu’on voulait placer par là le coeur de la commune.
Dommage, sous réserve d’un examen plus approfondi, que cette politique n’ait pas été suivie, en installant le lotissement du "Pignada" près de ces lieux publics.

Mise à jour 2021 : un lotissement est en gestation près de la salle des fêtes, qui est aussi le siège de la mairie d’Escalans.

La commune avait 255 habitants en 2018 ; elle en a eu jusqu’à 738 en 1831 ; forte diminution entre 1900 et 1980, légère hausse depuis. [Wikipédia]

Toponymie :
Une série de couples avec diminutif en -òt :
Serbué, Serbuérot
Hourticq, Hourticot
Maureil, Maureillot
Téoulère, Téoulérot
Cap de Hé, Cap de Hérot (!)
la Moutouére, le Moutouérot
l’Entradieu (Entradiu), Entradivot (avec des essais divers pour l’écrire sur les cartes et sur les lieux !)
Gréchoux, Gréchousot (Cad. napo.)
Peu importe le genre : le dérivé peut être masculin pour un nom d’origine qui est féminin.
Ces couples à diminutifs -òt sont des perles du paysage des noms locaux, il faut les mettre en valeur, les bichonner, et d’abord prononcer le t final : òtt !


 

Articles


 

Lòcs (toponymie, paysage...) de Escalans :


 

 

 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document