Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Grande Lande / Lanegran

Pays negue

Landes de Gascogne

Lugos

Lugos

Lugos

En "normalizat" :

Lugòr
Prononcer "Lugò"

33830 - lat. 44.483299255371094 / long. -0.8833330273628235
 

Punts vesins :
(distance ≤ 15km)

  • Belin-Beliet
    Les appartenances historiques de Belin et (...)

  • Salles
    Le gentilé gascon serait « lous Salots ». Il (...)

  • Saugnacq-et-Muret / Saunhac e lo Muret

  • Mios
    Mios

  • Grans de sau

    • Philippe dans son grain de sel en réaction au lieu-dit "Vieux Lugo" indique que *gorr, qui a donné gorri=rouge, pourrait désigner dans le montage avec lurr=terre un lieu en rapport avec la garluche ou l’alios.
      Je n’ai pas d’opinion sur le sujet, on tourne autour de racines basques polysémiques.

      On trouve un lieu-dit Lugorri à Salvatierra en Alava, Lurgorreta/Lugorreta à Mendaro en Guipuscoa, Lugorri Iturria à Lekeitio, le mont Lugorreta à Zubiaur en Biscaye et Lugorrieta dans la vallée d’Amescoa.

      Notez qu’aucune attestation ancienne ne fait état d’un r final qui aurait disparu. Mais celle-ci sont très tardives, du moins celles recueillies par BBF
      Mano par contre était Manor au XIIIème siècle. Il est avéré que les rr finaux basques peuvent disparaître (Lagor est prononcé La’go).

    • Au Sud de Vieux-Lugo, la lande est dite "Le Lagourat".
      Je ne parviens pas à trouver une explication purement gasconne satisfaisante, j’entends par là par des termes connus.
      Je propose alors peut-être d’y voir la déformation de "Lugourat", qui serait le petit Lugo, auquel cas il y a confirmation que la consonne "cachée" est bien un r. A vérifier.

      discovergascony.blogspot.com/2010/11/lugos-le-lagourat-buch

    • Se bat ha le drabade de Leuyre eun bacherot d’abirouns, de Belin aouant é eun anans de cap a Sales, que beus carrats eustanca a mieuy camins é preune un biot, sus l’arribe gaouche, dount miye dreut a le glisi dou Bieuil Lugo.
      Leus bostes camades se soun de leus bounes, ne caou pas sounque cinq minutes enta i atrapa.
      Qu’eus hort broy é padzible, dap l’oumpre dous cassis sou plé de l’eclaride, hort agradènte couan hèy gohe.
      L’eustiou, que poden euntra deheuns, que y a pintres bieuilles sus leus pareuts, aou dreut de l’aouta.
      A noste, ne didem pa Lugoss mé Lugo, chets S a le fin.


    Un gran de sau ?

    modération a priori

    Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document