Notre région, c’est la Gascogne !


Mots


gruèr

français : affiloir, arêtier de toit

En toponymie gasconne, on trouve des noms (le) Gruè et (la) Gruère.
Il doit donc y avoir un mot gruèr au masculin et sa forme féminine gruèra. Il y a peut-être des homonymes.
Multidiccionari francés-occitan

Palay :
- gruè sm. Arétier de charrette (Gers).
- gruè, gruét (G.) sm. Affiloir, affileur. N. de p. V. ahieloû.
- gruè,-sè,-soè,-re s. Grenaille, menus grains, fines parcelles. V. griualhe.

Tresor dóu Felibrige :
GRUÈ(g.), S. m. Affiloir, pierre à aiguiser, grès ; arêtier d’un toit, chevron d’arête, v. calaman ; enfaîteau, tuilée
Tèule grudiè, tuile faîtière

Articles, brèves & ligams

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 652 | Tout afficher


agrapautat

français : accroupi

J’ai cherché dans tous les dictionnaires (sauf le Palay) une bonne traduction du mot français "accroupi" voulant dire "assis sur ses talons" (Larousse).
Echec presque total que ce soit par l’entrée française ou par de possibles entrées gasconnes jusqu’à ce que je trouve "agrapautat" dans le dictionnaire Foix des parlers landais.

Les autres mots donnés comme traductions supposées gasconnes ne m’ont pas convaincu, les unes semblant beaucoup plus "occitanes" que gasconnes (j’accepte la contradiction là-dessus le cas échéant) et les autres ne me semblant pas correspondre au sens du mot "accroupi" qui ne veut pas dire "effondré" ni rien de ce genre.
Voir par exemple le FEW ou ci-dessous le DAG (dictionnaire d’ancien gascon) de l’Université d’Heidelberg
http://occiton.free.fr/dictionnaires/gascon/gascon.php

GSG

Articles, brèves & ligams

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 650 | Tout afficher


arriu molenduir

français : ruisseau ou canal du moulin

Pron. ’’arriw moulénduil’’.
St Germain du Puch 1399 (ariu molenduy). Noter le a-.
Ailleurs : eishac (spécialement le canal de fuite ; Bazadais en gascon moderne, mais aussi en Entre-deux-Mers bordelais au Moyen Age).

Articles, brèves & ligams

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 648 | Tout afficher


codena

français : couenne

Prononcer entre "coudéne" et "coudéno".

Articles, brèves & ligams

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 646 | Tout afficher


e shiula que l'as vist !

français : bon débarras !

Pron. ’’é chiwle qué l’as bis’’. En garonò-vasadés.

Pour envoyer paître quelqu’un, on dira plutôt shiula bisòc (auràs pastura) !
(pron. ’’chiwle bizoc, awràs pasture’’)

voir aussi :

shiular / siffler

Prononcer "chioulà".
dérivé :
shiulet (prononcer "chioulét") : sifflet

Articles, brèves & ligams

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 644 | Tout afficher


valer pas una codena

français : valoir des clous

Pron. ’’balé pa une coudéne’’. En garonò-vasadés.
On dit aussi valer pas mèi que prusulha (pron. ’’balé pa mèy qué pruzuille’’.) codena

Articles, brèves & ligams

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 642 | Tout afficher


hèser cuupelet au veire

français : faire cul sec

Pron. ’’èze cupelét aou béÿre’’. En garonò-vasadés.

Articles, brèves & ligams

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 640 | Tout afficher


grèga !

français : chiche !

Pron. ’’grègue’’ ou ’’grègo’’.

Articles, brèves & ligams

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 638 | Tout afficher


escuishar

français : abîmer

Pron. ’’escuchà’’.

Abîmer, en parlant du bois, de l’écorce, etc. Mot de Benauge, mais avec ce sens c’est un mot d’oïl (FEW) !

Articles, brèves & ligams

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 636 | Tout afficher


aisinas

français : dépendances de la maison

Pron. ’’eÿzines’’.
Espace autour d’une maison, dépendance, terrain où l’on entrepose du matériel...
Se retrouve partout sur le cadastre début XIXe à Verdelais : ’’aisines’’.
Du latin adjacens.

Ci-joint un petit montage montrant quelques substantifs gascons sur le cadastre napoléonien autour de St-Macaire.

PNG - 214.6 ko

Articles, brèves & ligams

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 634 | Tout afficher


lenga d'auca

français : pied de mouton

Pron. ’’léngue d’awque’’

Pied de mouton (champignon). Mot bordelais.

Articles, brèves & ligams

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 632 | Tout afficher


pisha-viste

français : culotte fendue

Pron. ’’piche-biste’’ , mot masculin.

Culotte fendue utilisée par les femmes autrefois pour uriner debout.

Connu dans l’Entre-deux-Mers, à Langon, à Morcenx.

voir aussi :

pishar / pisser

Prononcer "pichà".
dérivé :
pishadèir (prononcer "pichadèÿ") ou pishadèr (prononcer "pichadè") : pissotière

pisha-viste (prononcer "piche-biste" - littéralement "pisse-vite" en français) : "sorte de culotte-pantalon que les femmes portaient sous la jupe, qui avait la particularité de ne pas être cousu entre les jambes".
[Association du patrimoine de Saint-Médard-en-Jalles - article dans le journal "Sud-Ouest"]

Articles, brèves & ligams

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 630 | Tout afficher

0 | 12 | 24 | 36 | 48 | 60 | 72 | 84 | 96 | ... | 1860

Lengue nouste

Pour envoyer quelque chose à Gasconha.com sans passer par l' Espace privé...
Se connecter est facultatif mais utile.
modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Enregistrement

Vous inscrire sur ce site

Une fois enregistré (une fois pour toutes), vous pourrez vous connecter à l'Espace privé du site, ou Souillarde, pour proposer des lòcs, des ligams, des banèras, des articles..., leur associer des documents, etc.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.