Notre région, c’est la Gascogne !


Lòcs

Aragon voisin

Valle de Hecho

Le

Le lac de la Chourique / El ibón de Acherito

Quelle magnifique vue depuis la crête-frontière, après quelques 5 heures d’ascension depuis Pont Lamareich sur la commune de Lescun (je ne suis pas un grand randonneur) ! C’est Acherito, son incroyable lac, dans la vallée de Hecho, en Aragon.

Le nom d’un pic-frontière côté béarnais indique le nom gascon des lieux : "La Chourique" (probablement "Era Shourico" en phonétique). Très clairement, le nom gascon comme le nom castillan, probablement pris à la forme aragonaise initiale, ont la même base.

On trouve dans les textes espagnols la version "La Cherito", et la forme aragonaise officielle serait "Laxerito" (mais aucune possibilité de le vérifier). Ce toponyme a pour tout dire l’apparence d’un toponyme basque mal compris par les populations romanisées du Béarn et d’Aragon.

Je ne m’aventurerai pas encore à proposer une étymologie, tout au plus que l’on pense au basque lats "ruisseau", qui est aussi la base de l’étymologie de Lescun, faute de pouvoir expliquer l’alternance des suffixes (?) entre le -ica de La Chourique et -ito d’Acherito.

prepausat per Vincent P. ;

 

Marensin

Pays negue

Landes de Gascogne

Moliets-et-Maa

L’étang

L’étang de Laprade

Fréquenté de personne, n’ayant fait l’objet d’aucun aménagement, ni même d’aucune indication touristique, cet étang est une merveille.

prepausat per Vincent P. ;
En "normalizat" :

L'estanh de le Prada

prat / pré

dérivés :
prada, pradèra : prairie
pradèu : airial


 

Grande Lande / Lanegran

Pays negue

Landes de Gascogne

Ygos-Saint-Saturnin

Larriaque

Larriaque

La maison n’a guère d’intérêt, elle sent bon son début de XXème siècle, et a probablement remplacé une belle maison à façade-pignon.

Reste que le nom du lieu-dit est très intéressant : à mon sens, il s’agit du basque *larriaga (larre "pâturages" + suffixe locatif -aga), traité avec assourdissement de -g- intervocalique en -k-, phénomène que l’on remarque dans la toponymie de Biarritz et Anglet.

C’est un témoignage de plus de la toponymie bascoïde sur la commune d’Ygos, qui n’est pas négligeable, et marque sans nul doute une occupation du sol ancienne.

prepausat per Vincent P. ;

 

Agenais gascon

Agenais guyennais

Gascogne médiane

Lévignac-de-Guyenne

Le

Le Barranguet

Il s’agit très clairement d’un petit "barranco", mais outre que le terme est a priori de distribution très sud-gasconne, voire uniquement pyrénéenne, la sonorisation en -ng- de -nk- (barranquét > barranguét) marque pareillement et indiscutablement un phénomène sud-gascon.

On trouve un lieu-dit Barranguet à Lasseube (64), ce qui colle avec ce que je viens d’écrire, mais également à Saint-Léon (47), ce qui l’est moins, sauf à imaginer, ce qui est mon hypothèse préférée, une marque d’immigration béarnaise.

De nos jours, le patronyme Barranguet semble éteint, mais il a été porté en Vallée d’Aspe selon Généanet. A noter que Cassini note Barranquet (sans article) : et si le toponyme avait vraiment été construit sur place ?

prepausat per Vincent P. ;

 

Haut Entre-deux-Mers

Entre-deux-Mers

Caudrot

Le

Le Kiosque

Le tropisme basque du Bordelais est connu, notamment sur la côte et à Bordeaux (au cul des bagnoles, notamment).

Mais l’on peut trouver, ça et là, dans le Bordelais plus profond, d’autres exemples : ce bar-restautant de Caudrot, "Le Kiosque", qui n’a pas de nom ancré localement, use cependant de la police de caractères basque pour faire sa pub. Le partenariat de distribution avec la bière Oldarki n’est pas sans lien, évidemment.

prepausat per Vincent P. ;

 

Gimoès

Gascogne médiane

Lahas

Le

Le Larous

"Au Larrous" selon L. Riquet, "Le Larous" sur l’IGN.

[Photo de L. Riquet]

prepausat per Vincent P. ;
En "normalizat" :

Le Larrós

ros / roux

Prononcer "rouss".
Féminin rossa (prononcer "rousse" ou "rousso").
La forme "hypergasconne" "arrós" semble exister, mais attention, "arrós" peut aussi être un nom commun qui signifie "rosée" ou "bruine".

larèr / âtre, foyer

Prononcer "larè".
larèr rurau (prononcer "larè ruraou") : foyer rural

variante : lar (prononcer "la")
« Lar, Laa, Laar : foyer, âtre
On appelait laa, lar (BAY.), la maison principale, le manoir : dans le partage des biens patrimoniaux entre enfants, cette maison revenait de droit à l’aîné, au chef de famille. » [Lespy]
Multidiccionari francés-occitan


 

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 3654

Bastisses

Pour envoyer quelque chose à Gasconha.com sans passer par l' Espace privé...
Se connecter est facultatif mais utile.
modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Enregistrement

Vous inscrire sur ce site

Une fois enregistré (une fois pour toutes), vous pourrez vous connecter à l'Espace privé du site, ou Souillarde, pour proposer des lòcs, des ligams, des banèras, des articles..., leur associer des documents, etc.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.