Armagnac & Condomois

Lauraët / L'Auraet


 
en graphie alibertine :

(l')Auraet
Prononcer "(l’)Aouraétt". Variante de (l’)Auraet et diminutif de (...)

aulan / noisette

variantes : auran, aurana, averan, auglan (en Bordelais)
Le nom de famille "Laulan" (la noisette) est assez répandu, ce qui est un peu étrange : On s’attendrait plutôt à trouver comme nom de famille le nom de l’arbre : "Laulaney"...
Est-ce que "aulan" ne veut pas dire aussi "noisetier" ?

aulanèir, auranèr, averanèr... : noisetier.

mots nommant des lieux caractérisés par la présence de noisetiers :
auranar ("aouranà")
auraet
averaet
aulanet

"Arbuste atteignant au maximum une quinzaine de mètres, fréquent dans les haies et les boisements feuillus. Fruitier forestier."
[Gilles Granereau]


 

 

Lòcs (toponymie, paysage...) de Lauraët / L’Auraet :


 

 

 

Grans de sau

  • Il faut que Gasconha.com soit là pour dire que "Lauraët" s’explique simplement par "L’Auraet", lieu où il y a des noisetiers (aurans).
    auran + suffixe locatif de végétal = auranet ;
    avec disparition, normale en gascon, du n entre voyelles, auraet !
    Prononcer "aouraétt" bien sûr...

    Wikipédia se contente de dire "L’Auret en gascon". Il est possible que la prononciation locale ait été réduite à "L’aourétt", mais c’est dommage de passer à côté de l’explication du nom.

    Le panneau explicatif de la com-de-com Ténarèze, lui, (« Lauraët viendrait du latin laborare (travailler la terre ») part sur une fausse piste.
    S’il est vrai qu’en gascon laurar veut dire labourer, il faudrait au moins expliquer comment la terminaison et se pose sur laura !
    Il y a une autre erreur :
    « l’accroco de las hados » est certainement l’arroco de las hados (le rocher des fées).


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document