Mots

- Tederic Merger

Bona annada !

français : Bonne année !

Prononcer entre "boun annade" et "bouno annado".
Il n’est pas certain que le double "n" se prononce partout en Gascogne.
La fin d’année se dit "cap d’an". A employer pour les fêtes de fin d’année.


 

garfo, garfe

français : galette des rois

Prononcer "garfou" en accentuant "gar".
variante : garfe
"Espèce de gâteau dont la composition et la forme diffèrent selon les lieux.
C’est tantôt une tourte lourde, tantôt un massepain, une "couronne", en tous cas un gâteau de fête ; des textes le signalent notamment comme particulier à la fête des Rois ; il contenait alors la fève et le pois rituels ; d’autres en parlent comme une galette cuite sous la cendre."

[Explication du dictionnaire de Palay, rapportée par Oli M.]

Noms damb "garfo, garfe" :


 

- Tederic Merger

cordoan

français : de Cordoue

Pron. "Courdouan"
Laus (languedocien) :
Multidiccionari francés-occitan

« cordoan, -a adj/n
de Cordoue
cuir qu’on fabriquait à Cordoue. »


 

- Tederic Merger

contau

français : comtal

Noms damb "contau" :


 
 

- Tederic Merger

broda

français : lie, sédiment du vin, vase, boue

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« brode, broude (Bord.) sf. – Lie, sédiment du vin. V. ahèts. »
Tresor dóu Felibrige :
« (bord.), BLOUDO, s. f. Vase, bourbe, dépôt qui est au fond des eaux ; boue délayée, crotte, ordure ; lie, effondrilles »


 

- Tederic Merger

montanha

français : montagne, pâturage

Pron. "mountagne"...
Xavier Ravier, sur la toponymie de Vallée d’Aspe de Jean Eygun :
« on pourrait considérer que montanha “montagne” et montanha “pâturage” sont devenus deux termes distincts, d’autant plus que la montagne pâturage n’occupe pas la montagne vue dans sa totalité »


 
 

- Tederic Merger

esterèr

français : endroit où on reçoit et prépare le bois de chauffage

Pron. "estérè"
[Jean Eygun - Vallée d’Aspe]


 

- Tederic Merger

bugalar

français : pâturage des bovins

bualar, buelar = pacage réservé aux bovins


 

- Tederic Merger

malessa

français : terrain dangereux pour le bétail

Définition donnée par Jean Eygun, et rapportée par Xavier Ravier.


 

- Tederic Merger

viga

français : pièce de bois, passerelle

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« bigue : pièce de bois, passerelle (Aspe), pont (Arudy) »


 

- Tederic Merger

òsca

français : entaille

 

- Tederic Merger

varlet

français : valet

vailet = valet


 

- Tederic Merger

esquitar (s’)

français : s’acquitter

 

- Tederic Merger

lampada

français : lampée, flambée, éclair

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« lampade sf. – Lampée ; action d’agir prestement
lampade, eslampade, lampadejade sf. – Flambée, fulguration, trait lumineux, éclair »

Noms damb "lampada" :


 

- Tederic Merger

herotge

français : féroce

Pron. "héroudye"...
Per Noste (Gascon) :
Multidiccionari francés-occitan

« herotge,-ja adj. féroce »


 

- VERDIER Gilles

mona

français : singe
La mona...

[pron. "moune", "mouno"...]
En gascon le mot « mona  » a deux significations
  « Ua mona » = un singe. A noter qu’on nomme ainsi un singe ou une guenon. Le dérivé « un monard » désigne aussi le singe.
  « Hèr la mona » = c’est faire la grimace, et donc faire comme un singe.

Etymologie.
Les spécialistes pensent que c’est probablement l’abréviation de l’ancien occitan « maimon/maimona » = singe.
A noter que le savant Buffon a repris ce mot ancien pour désigner une sorte de macaque.
Cet ancien mot occitan proviendrait directement de l’arabe « maymoun » signifiant « heureux » mais également « singe » car ces animaux étaient importés de la région appelée l’Arabie heureuse (Yémen) ».
Maymoun, dans le sens d’"heureux", est un prénom/nom arabe :
  En Algérie , le prénom devient Mimoun : L’extraordinaire coureur Alain Mimoun (né Ali Mimoun Ould Kacha) portait ce prénom.
  Des juifs séfarades d’Andalousie le portaient aussi : Moïse Maïmonide (Moshe ben Maïmon) rabin sépharade né à Cordoue en 1138 est l’un des plus grands savants de son époque…


 

- Tederic Merger

estòrta

français : entorse, lacet, contour d'un chemin

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« estorte sf. – Entorse. En B.-L., estòrto signifie aussi lacet, contour d’un chemin, d’un sentier »


 

- Tederic Merger

cèp

français : claie, clôture

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« cèp sf. – Claie, clôture faite de branchages ou de lattes reliées avec des bencilhs. En Chal. la cèp désigne une fermeture étroite à côté d’une plus large, une sorte de portillon. »


 

- Tederic Merger

ortalan

français : jardinier, maraicher

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« ourtalâ,-ane adj. et s. – Jardinier,-ère. N. de p. Hortala. »


 

- Tederic Merger

tintin

français : tintement

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« tintìn sm. – Onom. de tintement, son de clochette, d’argent ; ha tintìn, résonner, dreliner ; abé tintìns, avoir de l’argent sonnant, des louis d’or, être riche, en style familier. »


 

- Tederic Merger

oratòri

français : oratoire

 

- Tederic Merger

hregar, heregar

français : frayer, frotter

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

hregader :
« regadé sm. – Endroit où le poisson vient frayer »


 

- Tederic Merger

terrador

français : terroir, territoire, terrassier

Pron. "terradou"


 

- Tederic Merger

esgot

français : égout

Pron. "ésgout"
esgotar ("ésgoutà") : égoutter


 

- Tederic Merger

soja

français : suie

Pron. "souye", "souje"...


 

- Tederic Merger

acabalhas

français : fin d'un travail et réjouissance à cette occasion

Lespy :
Multidiccionari francés-occitan

« ACABALHES fin d’un travail et réjouissance à cette occasion : A las acabalhes, la barrique sera abroucade. Pour la réjouissance, après le travail fini, la barrique sera mise en perce. »


 

- Tederic Merger

lanèr, laèr

français : marchand de laine

Pron. "lanè, laè"
Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« laè, lanè sm. – Marchand de laine ; adj., qui a de la laine, laineux,-euse. »

Noms damb "lanèr, laèr" :


 

- Tederic Merger

esquiva

français : esquive

Pron. "esquive", "esquiwo"...
Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« esquibe sf. – Action d’esquiver, de s’esquiver, échappatoire ; trou de bonde d’un fut. Qu’a troubàt l’esquibe, il a trouvé le moyen de s’esquiver, de s’en tirer. »

Noms damb "esquiva" :


 

Sommaire Articles