Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Le site du Petit Thalamus de Montpellier

Excursion en Languedoc, pour l’amour des lemmes !

vendredi 26 janvier 2018, par Tederic Merger

A cette journée occitane ou gasconne du Colloque 2018 de la Société Française d’Onomastique à Toulouse, le premier intervenant était Hervé Lieutard :
Indexation des toponymes et anthroponymes occitans dans l’édition électronique du Petit Thalamus de Montpellier

Ce Petit Thalamus est une série d’archives municipales embrassant plusieurs siècles (de 800 à 1604), le début de la série en langue d’oc, la fin en français.

Montpellier n’est pas en Gascogne, mais il y a plusieurs raisons pour nous de s’intéresser à ce site web que des universitaires ont produit à partir du Petit Thalamus :

- C’est un exemple impressionnant d’exploitation et de mise à disposition du public d’un manuscrit médiéval : présentation de l’image du document, une colonne pour la transcription du texte en clair, une colonne pour sa traduction quand le texte original est occitan, une colonne pour le commentaire historique...
Un index des personnes, un index des lieux... tout ça fonctionne bien, pour ce que j’en ai vu. Le mieux est que vous y alliez !

- Pour arriver à ça, il y a eu notamment le travail d’indexation, et de lemmatisation présenté par Hervé Lieutard :
La lemmatisation, c’est faire des lemmes.
Un lemme, c’est une forme de référence, capable de faire une entrée de dictionnaire.
Sur Gasconha.com aussi, il a fallu et il faudra travailler la lemmatisation, en particulier dans la base de données des noms normats : par exemple fixer une graphie de référence, décider si L’Esparra et Lesparra sont la même entrée, décider si on met Bòrdanava ou Bòrda nava, ou La Bòrda nava ou (La/Era) Bòrda nava...

Mès tornem a Montpelhièr :
Un exemple (j’en choisis un parmi les quelques qui sont gascons !) de lemme dans l’index des personnes du site du Petit Thalamus :
Castèth, Garciòt deu [ <- c’est ça, le lemme ; et on remarque que la forme gasconne a été rétablie ; merci !]
chevalier ; capitaine
H Archives municipales de Montpellier, AA9 (annales occitanes)
1361 : "Garciot del Castel"
1362 : "Gartiot del Castel" ; "Mo Gaciot del Castel"

- la Gascogne et les gascons sont parfois mentionnés dans cette chronique historique :
Pour commencer, dans l’index des lieux, la province elle-même :
Gascogne (province)
H Archives municipales de Montpellier, AA9 (annales occitanes)
1404 : "Gascuenha"

En cliquant sur 1404, on obtient notamment ceci (le texte contenant le lemme) :
« dimercres a VII de jenoyer, entorn VI horas, que era la festa de Sant Jolia, intret en Montpeylier mossen Johan, compte de Clarmont, genre de mosenhor lo duc de Berry et filh de mossen lo duc de Borbo, que venia am gens d’armas de Gascuenha ont avia conquistat ganre de belas fortalezas que denans se tenian per los Engles »

Et ailleurs, une mentions de gascons, au même niveau qu’un allemand (ce qui apporte de l’eau au moulin de l’historien Guilhem Pépin) :

« a XXIIII d’aost que era festa de Sant Bertomieu, passet a Sant Martin de Prunet, egal tercia, Johan Avezorgues, Alaman, P. de Montaut et Espiota, Gascos, capitanis d’autras companhas, »

Et la traduction fournie par le site :
« Le 24 août, fête de la Saint-Barthélemy, à l’heure de tierce, passèrent à Saint-Martin-de-Prunet l’Allemand Johann Hazenorgues et les Gascons Pèire de Montaut et Espiòta, capitaines d’autres compagnies »

Et pour finir cette mise en bouche, des Albret :

Albret, Béradt d [il doit y avoir une faute]
Lebret, Berard de
capitaine de compagnie
H Archives municipales de Montpellier, AA9 (annales occitanes)
1361 : "Berart de Lebret" (2 occurrences )
1362 : "P. Berart de Lebret"
1363 : "Berart de Lebret"

Albret, Bertucat d (?-1383)
Lebret, Bertugat de (?-1383)
capitaine de compagnie
H Archives municipales de Montpellier, AA9 (annales occitanes)
1359 : "Bertugat de Lebret"
1363 : "Bertucat de Lebret"
1366 : "Bertugat de Lebret"
1371 : "Bertugat de Lebret"
1380 : "mossen Bertugat de Lebret"

On remarquera ici que le texte d’oc n’employait que Lebret, intermédiaire entre notre Labrit d’origine et Albret qui a pris le dessus en français, et semble avoir été choisi pour le lemme (parce que plus connu ?).


Voir en ligne : Le Petit Thalamus de Montpellier






Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document