Pour la ligne grande vitesse via Orthez

- Tederic Merger

"Sauvegarder et aménager à moindre coût une ligne existante qui est 1ère en Aquitaine en terme de recettes et 2ème en terme de trafic."

Paradoxalement, la construction de la LGV SEA dans les années qui viennent pourrait déclasser la ligne qui dessert le pays d’Orthez.
Les forces vives de ce pays se mobilisent...

Gasconha.com rendra compte de ces débats sur le réseau ferroviaire de demain. Les voies de communication peuvent faire ou défaire une région.
Une Gascogne forte (elle ne l’est pas pour l’instant) défendrait becs et ongles la modernisation de son vieux réseau, au delà des logiques étroites des régions Aquitaine et Midi-Pyrénées, et contre une politique de "tout TGV" qui veut faire payer les pays gascons sans les "irriguer" réellement.
[]

Voir en ligne : Pour la ligne grande vitesse via Orthez

Grans de sau

  • Si je comprends bien, on a une ligne existante qui dessert toutes les grandes villes non loin de leur centre (Bordeaux, Arcachon, Dax, Orthez et Pau), qui traverse en grande partie de la lande, qui est un succès d’affluence et qu’il suffirait donc de moderniser, et on va créer une nouvelle trouée qui desservira des ajoncs ?
    Pendant la modernisation de la voie ferrée, on peut imaginer un réseau de bus via l’autoroute nouvelle si c’est ça qui inquiète.

    Réponse de Gasconha.com :
    As plan comprés, Vincent.
    Et ces "gares du touyà", on va nous les faire payer très cher !

  • "Gare des ajoncs" ? Pas mal comme formule. J’avais utilisé déjà "gare des genêts".

    En gascon, genêt = (a)nhesta (gneste), ajonc = toja (touye...).

    Un webmestre de Saint-Justin nous dit préremptoirement que "La gare TGV de Mont de Marsan sera certainement implantée aux environ du Caloy ..."


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • [Se connecter]
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Dans la même rubrique :


 

Sommaire Noms & Lòcs