Notre région, c’est la Gascogne !


 
Navèth nom !

 

Dax dans le "triangle d’or gascon"

mercredi 12 janvier 2005, par Th�odore Lavilotte-NDiaye

Dax : l'Adour, le Splendid et les Thermes

C’est vrai que Dax ville de curistes un peu vieillissante fait figure de maillon faible du pôle sud de la gasconnité en Aquitaine.

Mais une synergie entre le B-A-B(Bayonne -Anglet-Biarritz) , la CAP(Communauté d’Agglomération de Pau) et l’hypothétique grand Dax évoqué sur le site de la commune, encore un peu léger il est vrai, serait un véritable défi face au derby disputé entre les deux métropoles régionales gasconnes que sont Bordeaux et Toulouse.

L’intégration est déjà faite au niveau universitaire autour de l’UPPA (Université de Pau et des Pays de l’Adour avec ses antennes délocalisées à Bayonne, Dax et Tarbes) comme autour des technologies de l’information et du Très Haut Débit qui complètent les applications aéronautiques.

Allez, les dacquois, remuez-vous "cap e tot" !

Le triangle c’est la figure même de l’équilibre, et le cercle (l’anneau gascon) la figure même du dynamisme, ils sont donc bien complémentaires.



Grans de sau

  • Une seule précision néanmoins en ce qui concerne le dynamisme de Dax qui comme toutes les villes d’eau a une activité saisonnière :

    Elle est la première station thermale de France avec plus d’un million de cures médicales (assurés sociaux 18 jours) par an, ce qui représente 1/10e de la fréquentation nationale !

    Les infrastructures créées par et pour l’activité saisonnière (capacité d’hébergement, gare sncf, etc.) sont donc disponibles le restant de l’année pour ceux qui désireraient les utiliser.

    On ne peut donc non plus simplement comparer les chiffres bruts (nb d’hbts par ex).

    Autre exemple : Luchon qui, avec un bassin de population de moins de 5000 habitants, possède des infrastructures convenant à une ville moyenne (lycée, cinémas, parc immobilier etc) qui sont au service de deux saisons (thermale l’été et ski l’hiver).

    • Oui, Dax est une ville de curistes. Mais la saison des cures y est longue, peut-être plus qu’à Luchon (je ne sais pas).

      Cette importance du thermalisme pour l’économie dacquoise est un problème, parce que le thermalisme n’a pas de perspectives très assurées.

      Dax va donc devoir faire preuve d’imagination. Elle devrait jouer la carte de l’art de vivre gascon, associé à un thermalisme rénové.

      Mon opinion est que Dax (toutes les communes de l’aire urbaine) a un gros effort d’urbanisme et d’aménagement à faire pour devenir attractive.

      Par exemple, les cheminements piétons ou cyclistes n’y sont guère développés.

      Même la liaison gare-centre ville n’est pas "soignée". La liaison entre Dax et le centre thermal de Saint-Paul-lès-Dax non plus. La liaison avec la forêt landaise encore moins...

  • Depuis que cet article est paru, Dax a reçu un mauvais coup :

    RFF et les décideurs politiques, dont les chefs du Conseil Général des Landes, ont choisi le scénario 3 pour l’amélioration de la desserte grande vitesse Bordeaux-Irun.

    Cela signifie qu’au lieu d’améliorer la ligne actuelle qui dessert Dax, on va faire une ligne nouvelle qui aura une gare en pleine campagne quelque part entre Dax et "lou Mount", et peu de trains qui s’y arrêteront.

    Les voyageurs de/pour Dax devront faire en voiture (en taxi, en bus...) le trajet, long peut-être d’une vingtaine de km, entre Dax et la gare.

    C’était trop commode d’arriver directement en ville, ou de bénéficier directement des correspondances avec le TER...

  • Réfection de la gare, refonte totale du quartier de la gare (palais des congrés, pôle intermodal de transports -trains,bus,taxi,... habitations, végétation ...)

    Au niveau de la culture, sont prévus salles pour concert et cinéma d’art et d’essai.

    Un pole technologique via galiléo (concurent européen du GPS américain) et travail sur le pin maritime.

    Réflexion sur l’évolution du thermalisme, etc.

    Pour la ligne LVG je pense que la gare de Dax va accueillir encore longtemps des TGV : je vois mal les décideurs priver de TGV la deuxième gare d’Aquitaine en nombre de voyageurs (plus d’un million par an).

    Voilà, ça avance ici, il y a des gens motivés, il faut juste y regarder de plus près ;)

    Le triangle d’or gascon avance. Mais il faut insister sur le thème gascon ici comme dans toute la gascogne. Les décideurs l’oublient trop souvent.

    • On ira voir... (aux fêtes 2009 sans doute)

      J’espère aussi que Dax, dans son nouvel urbanisme, donnera aux transports doux (marche à pied, vélo...) la place qu’ils méritent.

      Dans une ville de curistes, c’est la moindre des choses. Mais ce serait bon aussi pour les habitants permanents et les autres visiteurs.

      J’ai remarqué spécialement, il y a 3 ou 4 ans, qu’il n’était pas vraiment agréable d’aller à vélo depuis le centre de Dax jusque vers la forêt landaise. C’est pourtant un atout de Dax d’avoir si près, à la fois la forêt landaise, et les paysages vallonnés de Chalosse.

    • Ça avance encore !

      Outre la rénovation complète du quartier de la Gare comme décrite plus haut, la liaison Gare - Centre Ville (L’avenue St Vincent de Paul) va être complétement réhabilitée avec espace pour piétons, voies réservées aux transports en commun, etc etc...

      Ca bouge, ca bouge
      Le site même de la gare fait l’objet d’une refonte complète et pourra accueillir touristes curistes etc... dans de bien meilleures conditions.




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document