Notre région, c’est la Gascogne !


 
Navèth nom !

 

La cruishada / La cruchade - recette

Recèpta deu fabricant de polenta Tipiak, damb quauques apondons de Pauleta Gasc, deu País de Labrit (Pays d’Albret)

dimanche 25 janvier 2015, par Tederic Merger

cruishada
  • Un litre d’aiga o de lèit,
  • 2 culheradas a café de sau,
  • 250 g de polenta (autorn de 60 g per persona)
  • Un pau de burre (facultatiu)

Gitar la polenta en ploja dens lo liquide salat quan borís, e deishar còser 5 minutas en bèth arremudar.
La polenta dèu pas pegar a las parets de la casseròla.

Versar-la dens un recipient cròt ende la botar en fòrma,
e desmolar quauquas minutas mei tard sus ua assièta plata grana.

Se pòt descopar en losanges o en cairats, e minjar damb "daube",
con.hit (confit), "salmis" de paloma, per exemple.

D’autes còps, a l’epòca de la pelèra (o pèla-pòrc, quan se tuava lo pòrc, meilèu en ivèrn), se deishava còser dins un cauderon on i avè ua resta de grèisha
de pòrc. Aquò balhava mei de gost.

Traduction en français :

  • Un litre d’eau ou de lait,
  • 2 cuillerées à café de sel,
  • 250 g de polenta (autour de 60 g par personne).
  • Un peu de beurre (facultatif)

Jeter la polenta en pluie dans le liquide salé quand il bout, et laisser
cuire 5 minutes tout en remuant.
La polenta ne doit pas coller aux parois de la casserole.

La verser dans un récipient creux pour la mettre en forme,
et démouler quelques minutes plus tard sur une grande assiette plate.

On peut découper en losanges ou en carrés, et manger avec une daube,
du confit, du salmis de palombe, par exemple.

Autrefois, à l’époque de la pelère (ou pèle-porc,
quand on tuait le porc, plutôt en hiver), on laissait
cuire dans un chaudron où il y avait un reste de graisse
de porc. Cela donnait plus de goût.



Grans de sau




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document