Bas Adour Chalosse-Tursan Anneau gascon Aÿgues caudes / stations thermales

Dax

- Tederic Merger


 

Escorye-Betét, maisons Beycourte, Iguzki

en graphie alibertine :

Escorja-vetèth

vetèth / veau

Prononcer entre "bétèt" et "bétètch". variante : vedèth Comme pour les mots (...)

escorchar, escorjar / écorcher

Escorye-Betét fait partie d’une série Escorye-Beou, Escorye-Betét, Escorye-Baque.
On écorchait, semble-t-il, ces trois profils, du côté sud de la présente rue Labadie : ces trois lieux figurent sur le Cadastre napoléonien (TA et G1).
La carte d’état major du 19e siècle les résume dans un unique "Escorye" ! (Dax)
Escorye-Beou
(Dax)
Escorye-Baque

La présente rue Marie Fargues a été tracée sur Escorye-Betét :

« Maison dite ‘Beycourte’
Cette maison appartient au lotissement dit ‘Escorye-Betet’, issu de la propriété des frères Henri et Léon Gischia vendue en 1934 et divisée en 28 parcelles à lotir. Celle-ci a été construite vers 1960. »
FICHES PATRIMONIALES du Grand Dax

Le nom "Beycourte" est gascon (le contraire de Beylongue / Vath longa !) et sans doute local, ce qui n’est pas si fréquent sur les jolies villas de Dax.
Villas régionalistes à Dax

Dax - Escorye-Betet - Iguzki
Architecte / Maître d’oeuvre : Albert Pomade et Jean-Raphaël Hébrard
Iguzki : soleil, en basque

 

Un gran de sau ?

(identification facultative)

  • [Se connecter]
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document