Notre région, c’est la Gascogne !


La manufacture de bérets - Boneteria auloronesa

dimanche 12 janvier 2014, par Tederic Merger

JPEG - 50.4 ko


The Beret Project

(prononcer "Bounétérïo aoulourounézo")


Voir en ligne : La manufacture de bérets - Boneteria auloronesa



Grans de sau

  • Un bel écusson pour un béret béarnais ! Comme quoi quand on veut valoriser le Béarn on peut ! Peut-être une traduction française pour marquer la fabrication à Oloron-Sainte-Marie de la Bonneterie Béarnaise...il y a de la place sous lou berret des grosses têtes !

  • Bonjour
    Je suis le fabricant du béret et de l’écusson qui va avec. Je me pose la question
    pourquoi une traduction française ?
    Mes concurrents béarnais qui font des écussons aux appellations basques improbables font-ils des traductions ?

  • Adichat ! Bonne question Monsieur Guedon ! Mais puisque vous voulez vous démarquer des autres concurrents on peut innover et donner aux locuteurs français qui ne vont pas savoir ce que "auloronesa" veut dire pour Oloron Sainte-Marie ! D’autre part la graphie choisit est lue à l’espagnole ou à la française façon espagnole, "bounéterie aulourounése" aurait été plus béarnaise. Mais vous êtes seul maître à bord. Et pourquoi pas made in BEARN aussi ? En tout cas félicitations et le succès viendra car comme dit le proverbe : Lou berrét qu’éy biarnés ! Amistats biarnéses !!! (je fais de la publicité pour faire une commande groupée, le faites-vous en bleu ?) !

  • Adishatz
    Je vais être très clair, l’industrie du béret traverse une crise depuis les années 80 et en 2011, le dernier fabricant de bérets menace de délocaliser sa fabrication. Je veux que cette activité, que je considère comme un patrimoine, reste au pays. Alors je construis un atelier de fabrication artisanale de bérets.
    Mon objectif de production est très modeste donc ma clientèle sera locale et j’espère quand même être compris par une majorité de béarnais et autres gascons. Pour les locuteurs français qui croiseraient mon béret, ils auront une raison supplémentaire de faire l’effort d’apprendre la langue.
    Pour ce qui est de la graphie, je suis désolé d’avoir du faire un choix.
    En effet toutes ces querelles depuis tant d’années autour du sujet me consternent. Et moi qui ne suis pas linguiste, j’avoue ne pas savoir qui a raison. Quoiqu’il en soit j’ai choisi la graphie enseignée dans les écoles bilingues et les calendretas en espérant qu’un jour, l’unité soit faite sur le sujet.
    Per ço qui pertoca a la mia produccion, peu moment los berets son negres mes que tribalhi a las colors.
    Que’m podetz juntar directament : denis-guedon@orange.fr
    Adishatz. E oue lo bonet tostemps demora biarnes

  • Vos remarques sont fondées ! L’identité est sauve ! Bonne suite dans votre entreprise ! En Daban !

  • Pour relancer le béret chez les hommes, je crois urgent de sortir du noir obligatoire (couleur qui selon certains n’aurait été adoptée qu’en signe de deuil au sortir de la grande guerre - ne sabi pas s’ei vertat).
    Pas forcément pour des couleurs vivres, mais des couleurs assez passe-partout comme le brun, le gris, le bleu marine, le vert foncé...

    E visca era boneteria auloronesa / Bisque era bounétérie aoulourounése !

  • On pourrait dire "béret gascon" aussi bien, puisque l’usage ne se limite pas au Béarn.
    Identité sociale aussi. L’opposition du chapeau, artifice urbain passager, et du béret qui résiste apparaît dans la chanson du pastou malurous :

    1. Coo leuyè, coo boulatye
    Disè l’infourtunat,
    (...)
    31. Encoère que sy praube
    Dens moun petit estat,
    Qu’aymi mey moun berret
    Tout espelat,
    Que nou pas lou plus bèt
    Chapèu bourdat.

  • Not only for customers in the Béarn ; these berets are very well received by New Zealand and Australian customers, available through South Pacific Berets.

    Voir en ligne : http://www.southpacificberets.com




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document