Pays gabaye

Saint-Yzan-de-Soudiac


 

Wikipédia :
Virade au coffin de la Gascogne #1

"Le nom de la commune, en ancien occitan, est Sent Dicenç qui vient de saint Dicentius, évêque de Saintes au viiie siècle. Le territoire communal, comme tout le Pays Gabay, est passé dans le domaine de la langue d’oïl (saintongeais) à partir du Moyen Âge."


 

 

 

 

 

Grans de sau

  • Supposons que j’habite à Saint-Yzan-de-Soudiac et que je travaille à Bordeaux... c’est possible en train : premier train du matin à la gare de Saint-Yzan-Saint-Mariens pour aller à Bx à 6h08, dernier train pour rentrer à 20h08... Les horaires sont cadencés, avec un temps de parcours entre 30 et 45 mn.
    Saint-Yzan-de-Soudiac + Saint-Aubin (à 4 km de la gare) = près de 6000 habitants

    Les habitants de Saint Mariens (1600 hab.) ont plutôt intérêt à utiliser la gare de Cavignac (2200 hab.), de même que ceux de Laruscade (3000 hab.)...

    Tout ça fait du monde, c’est dans la com de com "Latitude Nord Gironde" (!) et ça fait (lointaine) banlieue bordelaise !
    Du coup ces contrées gabayes, juste au delà de la limite du gascon, se rattachent à l’espace bordelais, et par ricochet, pour nous, à la Gascogne !

  • Pour bien connaître ces territoires, leur identité "gabaye" s’est bien affaissée, pour ne pas dire qu’elle a disparu en grande partie. A Laruscade, les locaux ont le même accent, plutôt méridional, qu’à Saint-André ou Libourne. En Blayais, lorsqu’on parle de pays gabaye aujourd’hui, les gens pensent plutôt au Vitrezais et aux villages de Saugon, Reignac, Cartelègue...


Un gran de sau ?

(identification facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document