Lòcs (toponymie, paysage...) de Saint-Pierre-de-Buzet

Queyran Gascogne médiane

Saint-Pierre-de-Buzet

Oustalets


Ressemble à un petit village de vacances (mais j’ai l’impression que ce n’en est plus un), près du lac formé par une retenue de l’Avison.
Le lieu-dit n’est pas anciennement bâti, donc n’a pas de nom ancien ; on est sur le chemin de Gabaston à Moulineau indiqué par le cadastre napoléonien.

C’est moi qui qualifie ces maisonnettes d’oustalets ; ça leur irait bien, mais je n’ai pas vu d’autre appellation sur place que "gîtes".

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Queyran Gascogne médiane

Saint-Pierre-de-Buzet

Pichet
?


Vous devez la voir, cette maison, sur la droite, si vous prenez l’A62 dans le sens Bordeaux-Agen, un peu avant le château de Buzet.

C’est un assez joli ensemble de plusieurs bâtiments, dans des styles hétéroclites : une maison à 4 pans classique, des restes de vieux bâti vascon dans les annexes, une tourelle qui annonce l’architecture bourgeoise des pigeonniers de la Lomagne et de l’Albret.

Pichet est un patronyme fréquent en Lot-et-Garonne, mais de distribution plutôt guyennaise que gasconne. D’autres souches ailleurs en France : Limousin, Touraine, Bourgogne. Un nom aussi court qui fait intervenir plusieurs étymologies possibles amène forcément plusieurs homonymes.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Queyran Gascogne médiane

Saint-Pierre-de-Buzet

Larabat
L'Arrabar ? / L'Arrabà ?

en graphie alibertine :

Larrabar + (l')Arrabar + (lo) Rabar
Prononcer "Larrabà", "(lou) Rabà".

raba, arraba / rave, navet

Ne se prononce pas "raba", mais "rabe" ou "rabo", avec l’accent tonique sur (...)


Ce lieu est remarquable à la fois par son nom (voir discussion ci-dessous), l’importance de ses bâtiments et le pigeonnier qui le désignent comme une maison de maître, et sa situation à l’extrême de la pointe nord-est du triangle landais (la photo ne le montre pas, mais on est au milieu de la forêt).

Le "bat" final fait penser à "vath".
Mais l’exemple du lieu d’Espiens écrit tantôt "Larraba" et "La Rabat" [PAYS D’ALBRET par Régine JOSSE, "AMIS DU VIEUX NERAC"] et la graphie, pour ce lieu de Saint-Pierre-de-Buzet, de "La Roba" (!) trouvée sur la carte de Cassini laissent penser que le "t" final n’est pas significatif et qu’il s’agit probablement d’un "arrabar" !

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Queyran Gascogne médiane

Saint-Pierre-de-Buzet

Moulin de Fonclaire ? des Granges ?
Molin de Honclara / Moulïn de Hounclaro

en graphie alibertine :

Honclara
Prononcer "Hounclaro".

hont / fontaine, source

hontan ou hondan seraient d’autres formes, féminines aussi, de ce mot. Cau (...)

clar / clair

Prononcer "cla". Féminin : clara (prononcer entre "clare" et "claro") Peut (...)


Ancien moulin sur l’Avison, ruisseau qui descend du rebord du plateau landais, vers Garonne.

Le nom Recatat / Recaptat semble venir du verbe "arrecaptar", et signifierait alors "récupéré", "mis à l’abri".
En fait, je ne vois ce nom sur aucune carte, le moulin n’a pas de nom sur celles que j’ai consultées, et je me trompe peut-être en lui attribuant ce nom, d’après une conversation avec un habitant d’un peu plus haut.

Mise à jour 2015 :
Il semble que ce soit le moulin de Fonclaire (maison en ruine située non loin), dont (d’après le cadastre napoléonien) "une meule dépend de Saint Pierre de Buzet et l’autre de Damazan".
L’Avison faisant limite entre les deux communes, le moulin est logiquement à cheval sur les deux communes !
Je change Recatat / Recaptat, dont je n’ai trouvé aucune attestation*, en Fonclaire / Honclara.

*Mise à jour 2020 :
Recatats est par contre un lieu-dit que OpenStreetMap place sur la route de Saint Léon, en sortie de bourg.
Le nom de ce moulin est curieusement difficile à établir ; la carte d’état major du 19e siècle indique le "Moulin de Lagrange" et le Cadastre napoléonien de Damazan (TA), "Moulin des Granges".
Et OpenStreetMap donne "A Terrefort" et l’inscrit dans la commune de Saint Pierre de Buzet.
Le TA du Cadastre napoléonien écrit :
« Moulin de Fonclaire dont une meule dépend de Saint Pierre et l’autre de Damazan. »

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Queyran Gascogne médiane

Saint-Pierre-de-Buzet

Caillau

en graphie alibertine :

(lo) Calhau
Prononcer "(lou) Calhàw".

calhau / caillou

Prononcer "caillaou". Exemple de S. Palay dans son dictionnaire : "Non (...)

FANTOIR : Caillou
CN : Caillau


 

 
Queyran Gascogne médiane

Saint-Pierre-de-Buzet

Les Menjons

en graphie alibertine :

Menjon
Prononcer entre "Ménjou" et "Ménjoung". Hypochoristique de Domenge.

Domenge, Domengue, Dominge Domenja / Dominique / Dominique

Pour Domenja, prononcer entre "Doumenje" et Doumenjo". Pour Domenge, (...)

 

 
Queyran Gascogne médiane

Saint-Pierre-de-Buzet

Le Pontet

en graphie alibertine :

(lo) Pontet
Prononcer "(lou) Pountétt". Le petit pont.


 

 
Queyran Gascogne médiane

Saint-Pierre-de-Buzet

Le Casse Blanc

en graphie alibertine :

(lo) Casse
Prononcer "(lou) Casse".

casso, casse, cassi / chêne

cassi est plutôt girondin, une autre forme gasconne est casso (prononcer (...)

 

 
Queyran Gascogne médiane

Saint-Pierre-de-Buzet

Le Basta

en graphie alibertine :

(lo) Bastar
Prononcer "(lou) Bastà". bastar "lande à ajoncs"

basta / ajonc épineux

Prononcer entre "baste" et "basto". Quant on trouve "Basta" en nom de lieu (...)

 

 
Queyran Gascogne médiane

Saint-Pierre-de-Buzet

Lacarrère

en graphie alibertine :

Lacarrèra + (la,era) Carrèra
Prononcer "La Carrère", "La Carrèro"...

carrèira, carrèra / rue, route

Souvent écrit "carreyre". variante : carrèra carreròt, carreiròt : (...)

 

 

Sommaire Articles