Créonnais

Carignan-de-Bordeaux

- Tederic Merger


 

Un grand lotissement des années 70

J’avais envie de l’appeler le "lotissement du Pitchou" parce qu’il englobe la rue du Pitchou ; mais il est très vaste, et va bien au delà de cette rue !

Plus de 50 ans après, il est intéressant de voir l’évolution des maisons, toutes semblables au départ : des couleurs nouvelles, des modifications d’ouvertures, des ajouts de cousteys/appentis...

Mais la structure de base qui fait l’originalité de ces maisons, une avancée qui crée un double fronton, a rarement été modifiée.
On sent une allusion discrète au modèle basco-landais tardif, d’abord avec cette façade sous fronton (mais qui n’était pas double dans le modèle vernaculaire original), mais aussi par les étais (décoratifs ?) obliques (qu’on voit surtout sur la photo de la maison ocre) ; eux non plus n’ont pas été touchés par les innovations des propriétaires.
Il aurait suffi d’arborer les trois petits triangles de ventilation du grenier (le fenil en Labourd) pour appuyer l’allusion néo-basque. Mais ce n’était sans doute pas la volonté de l’architecte.

De plus, je n’ai pas remarqué de volonté individuelle d’accentuer ce caractère régional discret dès le départ : pas de rouge et blanc "basque" (qui n’avait pas de faux pan de bois pour s’accrocher !), pas d’aménagement d’emban ou de structure boisée...
D’après les renseignements que m’a aimablement fournis un habitant de longue date, le lotissement aurait accueilli beaucoup de rapatriés d’Algérie, dont certains travaillaient dans l’établissement aéronautique militaire bordelais AIA.

Les noms donnés à certaines maisons ne sont guère régionaux non plus, sauf un (devinez !) :
Kilorédi, Lagadoue, Outacha, Aire ona, Cathy, Emiloka, La coquille (avec un joli escargot en fer forgé en façade !), Christian, Skikda*, Les Myrtilles, Isabelle, Sainte Rita...

* Skikda est le nom autochtone de la ville algérienne appelée Philippeville pendant l’époque coloniale.


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document