- Vincent P.

Blayais

Cars

La Sauvetat


Sujet d’étonnement pour les Gascons méridionaux dont je suis quand ils visitent les pays bordelais pour la première fois de leur existence (bon, moi, ça fait plus d’une décennie, je suis habitué), c’est le constat de l’existence de hameaux agricoles assez denses, qui peuvent même ménager des petites rues : c’est nettement là une organisation du sol influencée par les pays de l’Ouest de la France, qui connaissent pareil aménagement du territoire, que je suppose induit par une économie métayère.

D’ailleurs, souvent, lesdits hameaux portent un nom basé sur la famille qui l’a fondé. Et tout sauf rarement, il arrive que le nom soit tout simplement oïlique : "Les + NP". C’est évidemment le cas dans les Gavacheries, mais ailleurs en zone gasconophone également (notamment en Médoc), ce qui permet parfois de détecter les implantations de colons agricoles quand le nom propre est indubitablement étranger à la contrée.

Le hameau de "La Sauvetat" à Cars (33) semble relever de cette description de hameau agricole. D’ailleurs, nous sommes en Grande Gavacherie. Cependant, les connaisseurs de langue d’oc reconnaîtront assez vite que ce hameau, d’un point de vue linguistique, est tout à fait transparent : c’est "La Sauveté" en oc. S’agit-il d’une ancienne création médiévale qui aurait échoué ? Les rues en angle droit de ce hameau peuvent le laisser penser. Cette création aurait avorté dans tous les cas.

La toponymie autour de La Sauvetat entre Saint-Paul et Cars est très gasconne, malgré l’extinction de cette langue autour de Blaye à une date inconnue : Le Bosc, Les Jonqueyres, Peyronnat, Le Bosc. Mais l’on trouve évidemment les formations coloniales oïliques plus classiques : Les Bernards, Les Dions, Les Videaux, Les Blancs.

De quand date donc cette Sauvetat ? Difficile à dire, les études d’histoire locale sont absolument lacunaires en bien des petits pays. Mais l’on y détecte ce qui semble être des maisons assez anciennes, qui ne sont pas exactement de style rural bordelais classique, à toiture à 4 pans. Y avait-il encore des locuteurs de gascon quand cette maison à façade-pignon fut construite ?


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document