Armagnac & Adour Gascogne médiane

Sainte-Christie-d'Armagnac / Senta Cristia d’Armanhac


 

La Bruhe

en graphie alibertine :

La Bruha
Prononcer "La Brùhe", "La Brùho"...

bruho, bruhe, bruha / bardot mâle, femelle

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« bruhe sf. – Bardot femelle, bête issue du croisement d’un cheval et d’une ânesse, au fig. têtu, mauvaise tête. V. bruét, brùhou. »
« brùhou sm. – Bardot mâle. »

En graphie alibertine :
bruha correspond à ce que Palay note bruhe
bruho correspond à ce que Palay note brùhou ; l’accent grave sur le u signifie que l’accent tonique est sur bru.
Comme pour d’autres noms en o (casso...), le nord de la Gascogne remplace le o par e bruhe (en graphie alibertine ; à ne pas confondre avec bruhe dans la graphie de Palay, qui est la femelle !)

Pour compliquer les choses, la bruha (graphie alibertine correspondant à des prononciations brùho ou brùhe) est aussi le milan ou la buse "dans le nord des Landes" selon Palay et en Guyenne selon le TdF. Ce dernier fait le rapprochement avec l’espagnol bruja (orfraie, sorcière).


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document