?

français : chauve-souris

Amics Webmèstes, insérez ? dans votre site !


 

Grans de sau

  • Un lexic que’m balha "soritz-cauha, tinhahús".
    Miqueu de pere nous donne aussi sur Gasconha.com "soritz cauva".
    Donc en "franco-fonetic" "souritz caoube" et variantes, ou "tignahús".

  • A Marmande chauve-souris se disait "pisha-rata".
    Selon le Thesoc en ligne, l’aire d’extension de mot "pisha-rata/pissa-rata" allait de la Haute-Vienne à l’Aveyron en passant par la Dordogne, la Gironde, le Lot-et-Garonne.

  • il y a une intéressante déformation de "cauva" en "cauda" : en Gironde on a sori(s)cauda, shericauda, sherigauda... Aussi eishoric en Bazadais

  • En Shalòssa soritz-escauja (sourits-escaouye).

    De notar : aqueth "chauve" en vielh francés qu’ei ua varianta de "choue", diminutiu "chouette" (véder tb chevêche, cavèca).
    E donc ne vòu pas briga díser "cap-pelada",, senon "cavèca-soritz"…

  • Pisha-cauda, aishoric.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document