Fayet

Fayet n’est pas, le plus souvent, un nom gascon, mais dans certains cas, les scribes d’autes còps ont pu rétablir le "f" à partir du "h" gascon, pensant ainsi reciviliser le lengatge estranh...


 
Variante(s) graphique(s) :

Faget

Haget

Hayet


  en graphie alibertine :

(lo/eth) Haget

Prononcer "Hayét" ou "Hagét", "lou Hayét", "eth Hayét" en faisant entendre le t final...

hau, hai, hac / hêtre, forêt destinée à l'affouage

Prononcer "haou" ou "aou" est une diphtongue.
Autres formes gasconnes :
hai (prononcer "haÿ")
hac (moins répandu ; écrit éventuellement "hag", notamment en graphie fébusienne ; plus proche de la racine latine fagusprononcer "hac" ; )
havoth, havora (prononcer "habouth, haboure" - le premier est masculin, l’autre féminin)
"haboure sf. Hêtre (fagus sylvatica). V. habout. Syn. hag, hau, hay." [Palay]
Multidiccionari francés-occitan

havoret (prononcer "habourét")
diminutif (mais surtout collectif : bois de hêtres) : haget et aussi haveda (prononcer "hawéde", "hawédo"...) : Bois planté de hêtre
"Se trouve dans les Pyrénées (forêt d’Iraty...), quelques localités reliques en Chalosse, Lot et Garonne…
Arbre pouvant atteindre 40 à 50 m, et vivre jusqu’à 500 ans.
Fruit : la faine, appréciée par les porcs ; on en tirait également de l’huile alimentaire.
Distillé à sec, le bois fournit la créosote.
Bois d’œuvre recherché (menuiserie, chaises…)"
[Gilles Granereau]

Le hau/hai a été important dans la Gascogne d’hier, si on en juge par le nombre des noms de lieu (et donc de personne) qui contiennent ce mot.

Grans de sau

  • Bien que le mot gascon semble inconnu à Marmande où on disait "lo ètre" [lou ètrë], il existe le hameau dit "Faget" qui semble signifier que jadis il y avait là une hêtraie.

  • La base de données Noms-lòcs de Gasconha.com commence à générer des informations géo-linguistiques*.
    Par exemple pour ce nom Haget (parfois écrit Faget), regardez la carte sur la présente page à droite (en passant en plein écran de préférence) :
    Ce nom culmine en Armagnac, avec une présence moindre en arribère de Garonne et en Astarac.
    Il est absent en Bordelais, en Marsan, en Pays de Buch...

    *Mais pour l’instant le sud gascon, depuis le pays de Born jusqu’au Couserans en passant par Chalosse et Tursan, Béarn et Bigorre, n’a pas été traité systématiquement, donc la base de données ne dit pas grand chose pour cette partie là, dont le traitement sera entamé, chic a chic, dans les mois qui viennent.

  • Il ne faut pas manquer de souligner les ressemblances entre le gascon et l’espagnol (ou castillan) quand on tombe dessus :
    aujourd’hui dans le Diario de Navarra, je lis, à propos du changement climatique qui transforme une partie du bosque pirenaico du type "euro-sibérien" au type méditerranéen (!), la phrase suivante :

    El informe señala que las altas zonas de montaña tradicionalmente ajenas a la sequía estival, de prados verdes, robles y hayedos irán perdiendo presencia en favor de especies submediterráneas, propios hoy de paisajes en los que se dejan ver los efectos de cierta sequía estival, y donde los bosques dominantes son los de frondosas marcescentes, como el roble pubescente. Según este informe, esta transformación será parcial en el periodo 2021-2050 y penetrará hacia el norte por los valles del Araxes, Bidasoa y Baztan. Posteriormente avanzará hasta completarse durante el periodo 2051-2080, en el que según los datos analizados, toda Navarra sufrirá en mayor o menor medida, sequía estival, es decir, ya no quedará presencia de la Navarra eurosiberiana.

    hayedo signifie hêtraie, et ressemble à notre haget (parfois prononcé hayet) !
    Eths hagets navarrés que son doncas miaçats de disparicion...