Gabardan Gascogne médiane

Parleboscq


 

Le Tastet

en graphie alibertine :

(lo) Tastet
Prononcer "(lou) Tastétt"... "TASTET et LATASTERE viendraient selon Simin (...)

tastar / goûter

Et aussi "tâter" et "palper".
Prononcer "tastà".

L’anglais "test" vient peut-être de là.

dérivé :
la tasta (prononcer entre "taste" et "tasto") : "action de scruter, sonder, déguster, exercice de vérification de l’octroi", selon Palay.
Mais "taste/tasta", qui revient souvent en nom de lieu ou de famille (Lataste) est finalement mystérieux. Etait-ce toujours un octroi ?... Ou aussi une élévation de terrain (tête) ?
L’explication est peut-être ici :
"Arnaut de Las Tastes : de l’ancien gascon tasta, « broussailles, hallier » (du latin médiéval tasta)."
http://manuscrits-drac.bnsa.aquitaine.fr/loccitan-dans-les-manuscrits-aquitains/une-galerie-de-portraits/les-exemples-tires-de-lobituaire-de-sainte-croix-de-bordeaux.aspx

tasta / broussailles, hallier

"Arnaut de Las Tastes : de l’ancien gascon tasta, « broussailles, hallier » (du latin médiéval tasta)."

dérivé : tastar (prononcer "tastà") :
"Guilhem deu Tastar : forme collective du gascon tasta, « hallier »."

http://manuscrits-drac.bnsa.aquitaine.fr/loccitan-dans-les-manuscrits-aquitains/une-galerie-de-portraits/les-exemples-tires-de-lobituaire-de-sainte-croix-de-bordeaux.aspx


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document