Queyran Landes de Gascogne

Pompogne


 

Chaubès

Cassini écrit curieusement "le Saubert".

Pompogne - Chaubès - néovasconne

 

Grans de sau

  • A rapprocher peut-être de eishauvençar (echäubensà), éventer, sécher, égoutter, d’étymologie confuse (télescopage du latin impérial *exaurare + ventu(m) ?)…
    Lieu exposé au vent, donc ?

  • J’envisage Chauvets, pluriel de Chauvet : "Tchaoubét" avec un t mouillé serait l’adaptation gasconne du "Chauvet" d’oïl, de même que TCHAOUBEOU (47137 Laplume) me semble la gasconisation de l’oïl Chauveau.

    Mais pour expliquer Chaubès de la sorte, il faut rajouter l’hypothèse que ets peut être ramené à ès. C’est une hypothèse que je caresse aussi pour une partie des nombreux "Bernès", qui ne seraient pas des Bearnés, mais pourraient être des Vernets...


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document