Còr de Comenge Pyrénées

Montauban-de-Luchon

- Txatti


 

Le Chargeoir / Eth Cargader / Eth Cargadé


Au bout de la rue de Sainte Christine, en haut du village de Montauban de Luchon, qui était appelée "era santeta", passé "en çò de Piereta" et passé le "Canseth" (petit ruisseau).

Le chargeoir / eth cargadèr
(à ne pas confondre avec "cagadèr") :
Le mot technique français devrait être "quai de chargement" qui est beaucoup moins joli que le gasconisme "chargeoir".
Ces "quais" existent de part et d’autre du port de Vénasque, ainsi que de part et d’autre de la frontière administrative entre les vallées de Luchon et d’Aran.


 

Grans de sau

  • Juste une petite précision : ces "quais" sont parfaitement intégrés au paysage et n’ont rien à voir avec ce qu’on imagine d’un quai maritime ou ferroviaire.

  • Bon, ce que je vais dire est encore un peu professoral mais c’est pour la bonne cause.
    Le suffixe est -ORIUM et pas -ARIUM. Il faut donc écrire CAR(C)gader et pas car(c)gadèr.
    Sans accent, comme lavader, cagader etc... C’est différent de pomèr, molièr...

  • S’il faut connaître le latin pour écrire le gascon, je vais renoncer...

  • Je suis heureux que Ph.L. me reprenne sur le suffixe er/èr car je suis toujours hésitant et pas toujours satifait du "è" dans tous ces suffixes :
    du Couserans jusqu’en Bigorre, nous avaons plutôt tendance à fermer ces "e", et la graphie occitane semble alors bizarroïde avec son è accent grave.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document