- Tederic Merger

Chalosse-Tursan Pays negue

Tercis-les-Bains

Hourtané

en graphie alibertine :

Hortanèr
Peut s’analyser en "Hòrt+Anèr", dans la série très ancienne des noms composés de (...)

hòrt / fort

feminin : "hòrta"
Le gascon a transformé les "f" en "h".
"hòrt" veut aussi dire "beaucoup" dans certains coins de la Gascogne : "Que’n i a hòrt" = "Il y en a beaucoup"

Anèr prenom mascle

Prononcer "Anè".
Vient probablement du vascon Aznar.
Selon J. Tosti, "Aznar" ou "Asnar" "pourrait renvoyer à un nom de personne d’origine latine, Asinarius (< asinus). Une origine basque n’est cependant pas à exclure : Henri Guiter, philologue catalan, évoquait acenari = renard."

Philippe Soussieux, lui, ne fait pas explicitement remonter "Anèr" à "Aznar", mais au latin "Anerius".
Le "nom de lòc" Montaner pourrait être "Mont Aner", bien que le toponymiste Michel Grosclaude en ait douté.

Bref, beaucoup d’incertitudes...

En Nord-Gascogne, la forme de ce nom de personne a été Anèir (Aney).

C’est du côté du Peyrata et de Corta, donc en descendant vers les barthes du Luy.


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document