Savés

Montadet

- Vincent P.


 

Lacassagne

en graphie alibertine :

Lacassanha + (la) Cassanha

casso, casse, cassi / chêne

cassi est plutôt girondin, une autre forme gasconne est casso (prononcer "cassou" en accentuant la première syllabe), et casse existe aussi.
En langue gauloise : cassanos

"cassi-casso-casse" est-il plutôt le chêne pédonculé , le chêne tauzin étant "tausin" ?*
Dérivés (pour dire "chênaie" :)
cassiar (masc.), cassia o cassièra (fem.), cassiet, cassieda, cassoeda, cassanha (le si courant "cassagne"

*Le basque a deux mots différents : haritz pour "chêne pédonculé", ametz pour "chêne tauzin". Au Pays basque, le premier était particulièrement révéré.

Ostau deus Cassos / Oustaou dous Cassous
Proposition de typographie gasconne.
Tederic M.

La maison "Lacassagne" est à droite, mais avec cette photo, j’entends surtout montrer la beauté des paysages gascons, même en hiver.

La carte du XIXème siècle indique "Encassagne", ce qui peut laisser supposer qu’il s’agissait d’un propriétaire appelé Cassagne, mais je ne suis pas certain en réalité que la division entre toponyme réel et patronyme était si nette.


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document