sèga

français : ronce

significations multiples : ronce, haie, mais aussi "scie" (segar = scier)
dérivés :
las seguèras (les moissons)
(dans le sens "scie"), har l’arressèga (ou la ressèga) : répéter d’une manière insistante le même discours... sciant

Amics Webmèstes, insérez sèga dans votre site !


 

Grans de sau

  • A nòste, que sonn los arromets o arromecs.

  • Com ac dit Halip "segar" s’emplega per "scier".
    Segon ço que disèvam los maquinaires, la produccion de las posts (planches) que’s hadèn dab un "mestièr" miat per l’arressegaire e non pas lo segaire.
    Hèssi un assai d’esplic :
    l’arressegaire semblè estar un "professionau", e lo segaire, un gent qui hadè lenha dab ua sega o un segòt ?

  • "sègue" signifie aussi "forêt" en Haute Lande. (touts lous coucuts canten pa a le sègue)

  • Chez nous, la sègo c’est la haie.
    La scie, c’est la réssègo et la ronce, c’est lou roumèg ou la roumègo (Astarac Gers).

  • une "sègue" c’est une ronce, un "segassa" : un roncier, apparenté en image et forme à une lame de scie.
    "arressegue" : scie.
    "arressega" : scier.
    L’"arresegayre" était employé pour le scieur de long ou celui qui faisait profession et avait souvent un métier actionné par l’eau (moulin) avant d’être actionnés par des moteurs thermiques ou a vapeur (sources béarnaises).


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document