?

français : clairière

Amics Webmèstes, insérez ? dans votre site !


 

Grans de sau

  • clarianda en occitan lenguedocien

  • "esclarida" qui signifie aussi "éclaircie" ; "artiga" pour un endroit défriché.

  • Je vous livre ici ce que j’ai indiqué à quelqu’un qui me demandait une traduction de "clairière" :
    « Les dictionnaires donnent aussi pour le gascon clarèra mais je le sens comme un calque du français.
    Par contre, ils donnent clar ("un cla"...) et ça, je le vois en toponymie au moins à Boussés près de Réaup.
    Sinon, artiga conviendrait pour un lieu défriché, et plaça pour un lieu dégagé... »

    Renaud a aussi mentionné eishart* à Usto (09) :
    http://www.gasconha.com/spip.php?loc607#forum51559
    * eishart contient probablement le "art" de artiga

  • A Ustou, en Ariège. Après, vu que c’est un village "au bout" du gascon, et que je ne suis pas allé plus loin( après, la Terre s’arrête et il y a un trou), il n’est pas impossible que ça se dise dans les territoires languedociens d’un peu plus loin (Vicdessos, par exemple).

    De tte façon "eishart", prononcé "éychart" (oui, enfin, c’est le jour, le "i" du "eish" est prononcé, magnifique... j’en pleurerais...) me semble être un mot commun à toute la France avec "essart".
    Beaucoup de toponymes "les essarts", dans le Poitou...

    Quant à "clairière", pour moi, c’est "clarèra". Ua artiga n’es pas destinada a vir ua "clarèra". Quèn desartiguèvan un bòsc, qu’èra entà ne har un camp o un prat e un camp n’es pas ua clarèra, ce’m sembla.

  • Me sembla que, au mens dens la Lana, un clar es un estanc.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document