garbalh

français : aiguilles de pin sur le sol

Les mots grepin, et aussi bluhon, ont le même sens.
Variante : garbalha (prononcer "garbaille"...) pour laquelle Palay propose aussi "Débri des gerbes".

Amics Webmèstes, insérez garbalh dans votre site !


 

Grans de sau

  • Los landés que dídenn "garbalhas", femenin.

  • Per Noste l’orthographie garbalha
    Le FEW donne (Vol. 21 : Inconnus) :
    Teste garbach (garbatš) m. „feuilles de pin“
    — 
    Il classe aussi dans "Inconnus" le garbaillot (Peyrehorade) : „saumon qui remonte une rivière au mois de juillet ou au mois d’août“
    Il semble très probable qu’il s’appelle garbalhòt parce qu’il commence à arriver au mes de garba, en juillet.
    — 
    D’où, question : est-ce que les aiguilles de pin des landes tombent plus en été qu’à tout autre moment de l’année ?

  • Pourrait-on relier garbalha et variantes à ..garba, tout simplement ?

  • Au sens de gerbe, j’entends. Les aiguilles, attachées entre elles et entremêlées, rappellent une gerbe.

  • Regardez dans la colonne « Noms damb "garbalh" » :
    Il y a les noms de lieu et de famille rattachés jusqu’à présent sur Gasconha.com aux noms normats Garbalh, Garbalha ou Garbai.
    Or :
     on ne trouve comme noms associés - sur Gasconha.com - (donc sous leur forme française) que des Garbay* et Garbaye.
     Geneanet donne aussi le nom Garbail en Gascogne, mais beaucoup moins que Garbay.
     il est rare qu’un lh gascon soit rendu en graphie française par un y (par exemple barralh ne donne presque jamais "Barray").
    Donc :
    Ce nom Garbay(e) ne vient probablement pas directement de garbalh(a). Mais alors de quoi vient-il ?

    Je pense à un phénomène du genre gabaye/gabach ou puy/puch...

    A noter : un lòc Garbaya (Garbaiar ?) à Bretagne-de-Marsan.

    * Garbay se prononçait normalement en terre gasconne "Garbaÿ", mais ça dégénère comme le reste...


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document