car, carret

français : char

Le "r" final ne se prononce pas. On comprend alors le "grand ka", charriot traditionnel landais.
dérivés :
carriòt : chariot, brouette
carret : chariot
carretèr,carretèir (prononcer respectivement "carretè", "carreteÿ") : charretier
carretau : (chemin) charretier

PDF - 1.4 Mo
Eth car / Le char gascon, plus précisément de Comminges et Nébouzan
Document de Guy Pierre Souverville.
Terminologie gasconne des différentes pièces recueillie sur le terrain.
Nombreuses illustrations.
Guy Pierre Souverville

Amics Webmèstes, insérez car, carret dans votre site !


 

Grans de sau

  • Ce qui m’agace, c’est que même dans une somme d’histoire régionale comme "Landes & Chalosses de la fin de l’Ancien Régime à 1980" (sous la direction de Serge Lerat - Editions Cairn), on trouve à la page 816 :
    "L’amélioration du réseau routier explique l’utilisation croissante du "bros" à deux grandes roues cerclées de fer au détriment du "kas" archaïque [...]"

    C’est bien sûr "kas" (avec un "s") qui ne va pas quand on utilise le mot au singulier.
    Calque du "s" de "bros" ?
    Et pourquoi un "k" ?
    C’est un exemple de légèreté sur la langue dans un ouvrage qui parait moins léger sur les autres sujets.
    Cette lègèreté sur ce qui était quand même massivement la langue du peuple dans la période couverte par l’ouvrage (sauf sur la fin) se voit aussi par le fait que les mots gascons qui sont cités sont trop souvent estropiés (ex : "la geyte" au lieu de "la gueyte" - à la palombière).
    Que l’auteur du passage n’ait pas la compétence, rai... mais il y a quand même une relecture, normalement... Manifestement, celle-ci ne porte guère sur les termes gascons....

  • Carreton de bòi demb quate ròdas, tirat per beus per portar gents e causas.

    Tanben unitat de mesura per lo contingut d’un car : 10 sacs de grun, 200 tiules o mèi 10 quintaus de 100 liuras.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document