féminin :

Domenja

Domenge, Domengue, Dominge


 

Grans de sau

  • La forme est attestée en 1590-1600 dans le Dauphiné, prononcé "diominge", semble seulement attribué aux filles, et évolue en "Dimanche" comme prénom, "domenge" est le dimanche en patois d’une partie du Dauphiné (région Vercors, attesté sur la commune d’Hostun).

  • On trouve aussi "Domenjon" (Domenyon, Domenjon d’Arbo an 1461 Sever : Domenion d’Eyzie).

  • En 1848, il y a eu à La Réunion un certain Domengé Romelein Joseph, marié à Pascaline Senac. Serait-il de votre région ?

    Réponse de Gasconha.com :
    Ce n’est pas sûr, parce que Géopatronyme donne trois foyers pour "Domenge" : la Savoie, la Provence, et la Gascogne occidentale.
    Mais avec l’accent aigu sur le "e" final, une première recherche a donné seulement des noms du foyer gascon. A confirmer.

  • Pendant la période 1582-1730 environ, on trouve des prénoms Domenge aussi bien pour garçon et que pour fille dans les registres de Pontacq 64 (Pyrénées Atlantiques) et autres villages alentours.

  • Tout au long du XIXe siècle, l’une de mes ancêtres pyrénéennes (Commune de Bun dans les Hautes-Pyrénées) s’est prénommée, au gré des différents officiers d’état-civil, Domenge, Domengea ou Domengel


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document