féminin :
prenom mascle

Gassan

dérivé de

Gassia

Prononcer plutôt Gassie (en faisant entendre le "e").
C’est bien un nom masculin, dérivant du nom vascon Garsia, porté par des ducs de Gascogne jusqu’à l’an 1000 environ.

Ce Garsia (ou Garcia) serait plus précisément une adaptation castillane du nom de personne vascon "Hortza, Artza o Hartze", qui signifiait tout simplement "Ours". Le basque moderne dit toujours "Hartza".

Arnaud-Garcias de Goth a été frère du pape Clément V.
"Garcia", si courant en Espagne comme nom de famille, a bien sûr la même origine.
Et pourquoi ne pas choisir cette forme Garcia, plus connue, et qui ferait un clin d’oeil à Federico Garcia Lorca, le célèbre poète espagnol ?


 

Passama et Claude Larronde donnent Gassan comme "nom individuel"* individuel gascon.
Passama le fait dériver de "Gassie".

*Les noms individuels datent de l’époque où le système nom-prénom n’existait pas, et sont souvent devenus des prénoms.


 

Grans de sau

  • Il existe a Pian sur Garonne (33) un lieu dit "Gargassan". Est-ce que l’on peut dire que c’est un dérivé de "Gassan" ?

    Réponse de Gasconha.com :
    Ce n’est pas du tout certain. Il faudrait expliquer "Gar". Certes, cette racine pré-latine qui veut dire "pierre" existe, mais enfin...
    Le découpage étymologique pourrait être aussi "Garg-assan" ou "Gargas(s)-an".

  • Variante morphologique de Gassias.

  • Je n’ai pas de preuve, mais ce nom individuel a sûrement dérivé en Gachies, qui est très fréquent en toponymie et qui est aussi un patronyme. En Gachies à la sortie d’Auch (domaine de Gachies), Sarragachies, etc. On trouve d’innombrables fois ce nom individuel autour de nous.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document