marriga

français : clôture en terre ou en pierres

Cette définition vient de Claude Larronde :
"Clôture en terre ou en pierres séchées, haie en certains lieux"

Prononcer entre "marrigue" et "marrigo".

Amics Webmèstes, insérez marriga dans votre site !


 

Grans de sau

  • En Lavédan, marriga aurait plutôt le sens d’un talus qui joindrait deux terrains de niveaux différents.
    Ce sens rejoindrait le terme espoune (espona) : "Esponde, bord, ruelle de lit. V. galère ; versant, penchant ; en Os. excavation profonde, précipice" selon Palay.
    Multidiccionari francés-occitan

    La définition de Palay Claude Larronde se retrouve chez Palay :
    « marrigue sf. – Clôture en pierres sèches, haie en certains lieux ; dans le G., terres vagues, en friche où poussent spontanément, génévriers, spartiers, etc. Cf. garrigue. N. de p. V. marrìc. »

    Camì d’era Marriga
    Les plaques unilingues en gascon (pyrénéen) sont courantes à Villelongue/Vilalonga (Lavédan).
    Tederic M.

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document