casso, casse, cassi

français : chêne

cassi est plutôt girondin, une autre forme gasconne est casso (prononcer "cassou" en accentuant la première syllabe), et casse existe aussi.
En langue gauloise : cassanos

"cassi-casso-casse" est-il plutôt le chêne pédonculé , le chêne tauzin étant "tausin" ?*
Dérivés (pour dire "chênaie" :)
cassiar (masc.), cassia o cassièra (fem.), cassiet, cassieda, cassoeda, cassanha (le si courant "cassagne"

*Le basque a deux mots différents : haritz pour "chêne pédonculé", ametz pour "chêne tauzin". Au Pays basque, le premier était particulièrement révéré.

Ostau deus Cassos / Oustaou dous Cassous
Proposition de typographie gasconne.
Tederic M.
voir aussi :

tausin / chêne tauzin

variante : taudintaudin = tauzin
chêne tauzin.
dérivés : tausiar (prononcer "tawzia"), taudinar, tausièda (prononcer entre "tawziède" et "tawzièdo")..., qui sont les forêts de chênes tauzins

Amics Webmèstes, insérez casso, casse, cassi dans votre site !


 

Grans de sau

  • Non, CASSI est une forme bien landaise qui remonte un peu en Gironde où l’on a plutôt CASSE. CASSO est assez méridional, Chalosse, Béarn...

  • "Casso" est-il un diminutif de "casse" ?

    Réponse de Gasconha.com :
    Clairement non. Ce n’est pas comme si c’était "casson".
    "casso", "cassi", "casse", correspondent à des évolutions différentes de la même racine, qui sont dues à des histoires lingüistiques différentes, et correspondent à des zones différentes.

  • Y a t’il un rapport avec le lieu dit de Lanton :Cassy sur le sud-bassin ?

    Réponse de Gasconha.com :
    C’est très probablement l’origine du nom Cassy, sauf que c’est sur le nord-bassin...
    Dans ce cas, on devrait mettre, pour le nom de lieu, l’accent tonique sur la première syllabe, et c’est sans doute ce que faisaient les derniers locuteurs locaux du gascon (il en reste peut-être quelques uns, il faudrait leur demander).

  • Euh !.. pardon pour mon sens de l’orientation !

  • Cassou ou casse id, c’est selon la région dans les appellations diverses, il y a les variétés, garrics, garabouste, etc

  • Quò’s exact, "cassi" es girondin, mès pus precisament es restrenhut a la partida landesa de Gironda.
    Pòden ajotar, per parlar d’un lòc plantat de casses : cassoèra, cassorar, cassoar...
    En Gironda tanben, tròban nombros toponimes deu nom deu "garric", que vòu tanben diser "chêne" en Medòc (Avensan, Graian, lo Pian, Listrac, mèi lo derivat "garrigar") e dens las Lanas girondinas.

    Encara un chic de linguistica girondina... ;-)
    Lo "chêne tauzin" se ditz "tausin" a l’èst, "taudin" a l’oèst (*), e tanben "casse negue" o "drolh" en Vasadés, e "casse negre" en Vasadés e Entre duas Mars.

    Per çò deu "chêne liège", quò’s lo "leugèir" o "liugèir" (las duas fòrmas se concurençan en particulièr suu Bassin dens la toponimia : le Leougey a d’Arés, Liougey a d’Audenja) ; lo mòt "surrèir", mèi orientau, se tròba a St Miquèu de Castèthnau dens la toponimia ; i a tanben "leuge" en Vasadés, "leutz/eugèir/cassi a boishon/cassi d’euge" en sud Medòc, "casse leuge" en Entre duas Mars.

    Quauques toponimes amusants o interessants : Casse Burlat (Castilhon de Castèth), lous Staudiots/le Bas des Staudiots (lo Tusan, exemple tipic de meishanta picadura), Abeilley du Taudin (lo Teish), Casse Bigney (Castèthnau de Medòc), au Casse Vigney (Ludon), au Cassicoudot (Queirac, Vendais), Cassiourcut (Vertulh), Casse Besson (Gresilhac), Casse dey Galant (Guilhac, damb la fòrma tipica "des"), Cassecrabey (Sadirac), Terrier du Casse (Ruish ; terrier=tarrèir=monticule), Casse Grillat (Montinhac), Labori de Garriga (Gresilhac ; fòrma guienesa "bòria")

    (*) La termièra travèrsa St Sefrian e Balisac, lo Podensaqués, passa de cap a Rions, en Creonés, e dens l’oèst deu Branés.

  • Casse est le mot le plus commun, au contraire.

    [Gaby, je transfère ta remarque linguistique sur le mot cassi, casso, casse.
    Tederic]


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document