- Tederic Merger

sable

français : sable

sablar (prononcer "sablà") : lieu sableux, sablière ?

Amics Webmèstes, insérez sable dans votre site !


 

Grans de sau

  • Madame, Monsieur bonjour.
    Je vous contacte aujourd’hui afin d’obtenir quelques traductions. Avec des amis, nous avons pour projet, la création d’une association de protection du littoral girondin. Et pour ce faire, nous aimerions beaucoup garder une attache profonde de nos racines en la nommant de notre gascon local (Bassin d’Arcachon) et non celui de mes grand-parents (Hagetmau). Je sais que quelques similitudes existent mais éviter les erreurs nous éviterait de passer pour des imbéciles irrespectueux et/ou simples profanes.
    Nous souhaiterions traduire "les mains du sable" "les larmes des dunes" ou encore " la complainte des baïnes".
    Merci beaucoup pour vôtre patience et vous souhaite une agréable journée.
    Cordialement.

    • D’abord bravo pour votre projet courageux !
      Et l’usage de mots gascons locaux devrait permettre de mieux l’enraciner, comme vous le pensez.
      J’espère des propositions des gasconhautes, mais des mots comme piquey, crohot, truc... me traversent l’esprit.
      Allez, quelques autres : escourre, lède
      Sable, c’est sable !
      la mer = la ma(r)
      Bien sûr, il y a tous les végétaux côtiers... arbres, arbustes... :
      rau = roseau, jaugue / jauga (prononcer jaougue) = ajonc... la racine pign* pour tout ce qui dérive du pin...
      Quant à l’idée de larmes et de plaintes, je n’ai pas d’idée de mot "totem" en gascon maritime...
      plainte : planh (plagn)
      pleurer : plorar (plourà)
      Mais je me suis égaré, et vous demandez des expressions précises :
       "les mains du sable" : las mans dou sable (las mans deu sable)
       "les larmes des dunes" : las larmes dous piqueys (las larmas deus piquèirs)
       "la complainte des baïnes" : lou plagn de las baïnes (lou plagn de las baïnes)

  • Excuse-moi Tederic mais il me semble que las —> lés en pays de Buch aussi.

    • Sabi pas, mès...
      en toponymie médoquine, il y a une présence de "las" :
      las Brignoles, las Brades (Saint-Germain-d’Esteuil)
      LAS PEYRES (Lacanau)
      Las PARGAOUS, Las BORES (Hourtin - Cadastre napoléonien)
      Las Tiouleyres (Brach)

  • Il y a aussi la possibilité de consulter le dictionnaire gascon français de Yolande Vidal : le parler du Pays de Buch = lo parlar deu Païs de Buch.

  • A ò, as rason, èi verificat dens un tèxte de Dupin, ’quò’s bien ’’las’’ !


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document