en graphie alibertine :
(lo) Cocut

cocut / coucou

L’oiseau. Prononcer "coucut".
Le mot apparait dans de nombreux noms de lieux :
"Cantecoucut" e tot aqu&ograve...

Mais "cocut" veut dire aussi "jonquille" [JF Laterrade]

cocuth / coucou, cocu, narcisse des prés, jonquille

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« coucùt sm. – Coucou ; cocu, narcisse des prés, ou jonquille »

En français, "coqueluchon" est un des noms vernaculaires donnés à certains types de primevère. Ce mot pourrait venir du latin cucullus. Or ce dernier pourrait avoir donné le gascon cocuth, par la règle de transformation du ll latin en th. La forme des fleurs serait en cause.

Prononcer "(lou) Coucut".

Pourquoi tant de lieux en Gascogne y font-ils référence ?
Il y a deux mots phonétiquement proches : cocut (coucou, cocu) et cocuth (désignant certaines fleurs ou plantes, comme le "coucou" en français).

Variante(s) graphique(s) :

Coucut


 


 
Amics Webmèstes, insérez (lo) Cocut dans votre site !
 

Grans de sau

  • Le fait qu’il existe un "ruisseau del Coucut" en domaine languedocien doit suffire à exclure l’hypothèse "Cocuth", qui en Languedoc serait "Cocul" (qui ne semble pas y exister) !?
    Ce serait donc "Cocut", mais le sens en est toujours à trouver !

    Discussion, sous le lòc Coucura(t) de Losse, de la possibilité d’une racine cocuth (qui serait plus le végétal que l’oiseau*), en concurrence, et peut-être parfois en remplacement, d’une racine "pré-indo" *kuk.

    * hypothèse donc infirmée par le "ruisseau del Coucut" languedocien.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document