en graphie alibertine :
Caut

caut, caud / chaud

féminin : cauda (prononcer "cawde")
dérivés :
caudèir (prononcer "caoudèÿ") : chaudron, grosse chaleur (on pourrait dire aussi calorassa)
caudèira (prononcer "caoudèÿre") : chaudière
cauhar (prononcer "caouhà") : chauffer

Prononcer "Càwt".
L’explication par l’adjectif caut (chaud) vient tout de suite à l’esprit, mais est-ce la bonne ?



 
Amics Webmèstes, insérez Caut dans votre site !
 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document