en graphie alibertine :
Labatut + L'Abatut

Ph. Soussieux propose, pour ce grand classique gascon : "affaibli, abattu"
Ce serait donc à l’origine un chafre (surnom).

A propos de Labatut, ayons une pensée émue pour Suzanne Labatut, artiste peintre et personnalité attachante qui a vécu à Hossegor, dans la villa "Lou Brouch".

Autre explication : lieu où des arbres ont été abattus, lieu défriché...

Variante(s) graphique(s) :

Labatut


 


 
Amics Webmèstes, insérez Labatut + L'Abatut dans votre site !
 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document