en graphie alibertine :
Claveria + (la) Claveria

clau / clou, clef

Prononcer "claou" ("aou" étant une diphtongue).
Si "clau" est masculin, c’est un clou, sinon, c’est une clef.
barrat a clau : fermé à clef

Dérivés :
clavèir (prononcer "claoueï") ou clavèr : cloutier
claveria : atelier de fabrication de clous ou de clés ?
clavetèr (prononcer "clawétè" ou "clabétè" : cloutier

Prononcer entre "Clabériye", "Clawériyo"...

Deux hypothèses :
1) Sens lié à "clau", donc probablement atelier de fabrication de clous ou de clés.
B. Claverie mentionne aussi l’hypothèse d’un dépôt de clés (conciergerie ?), comme le "serano" espagnol.
2) Le sens "enclos", un peu comme claus ou barralh.

Variante(s) graphique(s) :

Claverie