en graphie alibertine :
(la) Cortiada

cort / cour

Prononcer "court".

synonyme : pati (accent tonique sur "pa")

dérivé :
cortiu : courtil, parc couvert en chaume, bergerie (P. Morèu)
cortia (courtie, courtìo) : id.

MP3 - 72.7 ko
Vau mei un cortiu que sie lo vòste
... qu’un castèth que ne sie pas !

Le "Dictionnaire de la langue gauloise" (Xavier Delamarre, Editions Errance, 30 euros) donne une piste sur l’origine :
"GORTIA : haie , enclos
Des mots des dialectes romans, provençal "gorsa" haie, buisson epais",
limousin "gorso", lombard "gorz" id.
etc. et surtout les toponymes Gorses (Lot), Gorze
(Moselle), Gorcy (Meurthe-et-Moselle), Lagorce
(Ardeche, Gironde, 1171 "de Gorcia"), Gorzone en
Italie (de gortione) remontent à une forme gauloise
"gortia" haie, designation metonymique de l’enclos
"gorto-" de "ghorto" continué par le vieil irlandais
gort "champ" gallois "garth" "champ, enclos", vieux
breton "(g)orth" "enclos".
Même provenance que le latin "hortus", grec "khortos", enclos.

"regroupement (ou groupe, hameau) de métairies&nbsp" :
courtil = métairie
suffixe -ade : comme le suffixe -ée en français = groupe ensemble"
[Renée COURTIADE]

Le nom de lieu "Cortiada/Courtiade" est bien gascon.
J’ai quelques interrogations :
1) "courtiade" ne serait-il pas la métairie (regroupement de courtils) plutôt qu’un regroupement de métairies ?
2) Un dérivé de cortiu (qui est la forme exacte de "courtil" en gascon) devrait faire réapparaître le "l", comme par exemple "le Courtilot" à Sainte Hélène (33).
Pourquoi alors n’a-t-on pas "courtilade" ?
[Tederic]

Variante(s) graphique(s) :

Courtiade



 
Amics Webmèstes, insérez (la) Cortiada dans votre site !
 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document