- Tederic Merger

en graphie alibertine :
(lo) Garrolhar, Garrolhat ?

garrolha / taillis de chênes

Gaby :
« Le mot garrolha [ga’rujə] désigne en Bordelais un taillis de chênes ou une chênaie peu
vigoureuse »

Prononcer "(lou) Garrouyà"...
En limite nord du domaine nord-gascon (Libournais), il est difficile de savoir si les toponymes Garouilla(t) sont des Garrolhar ou Garrolhat, puisque le t final pourrait ne pas y être prononcé.
De plus, la présence de féminins en -ade, comme Garrouillade, Tauzinade, Trémoulade... suggère la possibilité d’une forme en -at.



 
Amics Webmèstes, insérez (lo) Garrolhar, Garrolhat ? dans votre site !
 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document