Lòcs (toponymie, paysage...) de Lagarde-Fimarcon

Lomagne

Lagarde-Fimarcon

Carabin

Ce lieu Carabin est déjà mentionné par Cassini.
Le nom de famille Carabin a existé sporadiquement vers Lupiac, donc pas exactement près de Lagarde.

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Lomagne

Lagarde-Fimarcon

Goudin

en graphie alibertine :

Godin
Prononcer entre "Goudi" et "Gouding". Voici ce que dit Tosti pour Godin : (...)


 

 
Lomagne

Lagarde-Fimarcon

Les Arrouquets

en graphie alibertine :

Los Arroquets
Prononcer "Lous Arrouquéts" en faisant entendre le ts final.

arròc, ròc / roc, rocher

En gascon, on a plutôt arròc
arròca (prononcer "arroque") : roche


 

 
Lomagne

Lagarde-Fimarcon

Guillem Jouan

en graphie alibertine :

Guilhemjoan
Prononcer "Guillémjouan".

Guilhem Guilhelma / Guillaume

Comme l’explique J.Tosti, sur son site des noms, "nom de personne d’origine germanique, Willhelm (will = volonté + helm = casque)".

Le troubadour gascon Amaniu de Sescas, dans son "Ensenhamen de la donzela" écrit vers 1280-1290 évoque Guilhelma, fille de Gaston VII Moncade, vicomte de Béarn (1229-1291) :
"Sur l’autre Guilhelma, connue pour être la plus noble, je vous dirai :
la fille de monseigneur Gaston, avec sa belle "manière" a obtenu toutes les bonnes qualités de notre pays.
La Gascogne et son territoire, est grandement illuminée par elle, car sa séduisante personne y est née et y a été élevée."

version originale :
"Altra Guilhelma say pus auta, que.us dirai : la filha d’En Guasto, c’ab sa
bela faiso a tans bos aibs conques de tot nostre paes. Guascuenhe l’encontrada
n’es fort illuminada, car lo sieus cors grazitz y fo natz e noiritz."

[trouvé par Guilhem Pepin dans Giuseppe E. Sansone, Testi
didattico-cortesi di Provenza, Bari, 1977]

Guilhamon (à la française, Guillamon), (dans les anciens écrits béarnais : Guilhamo), Guilhamet, Guilhamòt... sont des dérivés de "Guilhem".

Joan Joana / Jouan / Jouane / Jean / Jeanne

Attesté en 1415 dans les registres de la Jurada de Bordèu sous la forme "Johan" : Johan Argui, Johan Arostanh.


 

 
Lomagne

Lagarde-Fimarcon

Cabiro

en graphie alibertine :

(lo) Cabiròu
Prononcer "(lou) Cabiròw".

cabiròu / chevreuil

Prononcer "cabiròw".
dérivés :
cabiròla : biche (femelle du chevreuil)
formes languedociennes : cabiròl ou cabròl


 

 
Lomagne

Lagarde-Fimarcon

Le Bousquet

en graphie alibertine :

(lo) Bosquet
Prononcer "(lou) Bousquétt" en faisant entendre le t.

bòsc / bois

Dans le sens de "petite forêt".
Dérivés :
bosquet (prononcer "bousquétt") : bosquet (ce mot français doit être un emprunt à l’occitan)
boscar (prononcer "bouscà") : taillis
boscat (prononcer "bouscatt") : boisé
boscassèr, buscassèir (prononcer "buscassèÿ") : bûcheron
busquèir (prononcer "busquèÿ") : bûcher


 

 
Lomagne

Lagarde-Fimarcon

Doat

en graphie alibertine :

Doat
Prononcer "Douat" en faisant entendre le t final. Quand il est gascon, ce (...)

Doat prenom mascle

Donné.
Prononcer "Douat".
Du verbe gascon "donar" (prononcer "dounà"), qui a pu prendre la forme "doar", le gascon ayant une forte tendance à supprimer un "n" entre des voyelles.


 

 
Lomagne

Lagarde-Fimarcon

Baqué

en graphie alibertine :

(lo) Vaquèr
Prononcer "Baquè".

vaca / vache

Prononcer "baque" ou "baco".
vaquèir (voir le nom "Baquey") ou vaquèr : vacher
vacada (prononcer "bacade") : troupeau de vaches landaises (on dit aussi élevage, ganaderia ou manade)*

*Merci aux Coursayres des Arrigans.

JPEG - 87.1 ko
Vaches / vacas / bacos au sud de Montréal d’Armagnac
Tederic M. - Junh 2016

FANTOIR : Bacqué
IGN : Baqué


 

 
Lomagne

Lagarde-Fimarcon

La Couture

en graphie alibertine :

Lacotura + (la) Cotura
Prononcer "Lacouturo", "Lacouture"...

cotura / culture

Au sens agricole.
Peut désigner un terrain cultivé.
A l’origine des nombreux noms de lieu et de personne "Couthures", "Lacouture", etc...
Correspond au verbe "cotivar" (cultiver).
Atencion, la cotura n’es pas la costura ! Ne cau pas con.hóner ! (97 ko)


 

 
Lomagne

Lagarde-Fimarcon

Larrouquette

en graphie alibertine :

Larroqueta + L'Arroqueta + (la) Roqueta
Prononcer "Larrouquéte", "Larrouquéto"...

arròc, ròc / roc, rocher

En gascon, on a plutôt arròc
arròca (prononcer "arroque") : roche