Lòcs (toponymie, paysage...) de Lachapelle

Lomagne

Lachapelle

Faisande

en graphie alibertine :

La Hasenda
Prononcer "La Hazénde"... En castillan, ce serait "la Hacienda" (...)


 

 
Lomagne

Lachapelle

Bourdillé

en graphie alibertine :

(los) Bordilèrs
Prononcer "(lous) Bourdilès".

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

IGN 1950 : Bourdilles
Y a-t-il une forme locale Bordilhèr (avec lh) au lieu de Bordilèr ?


 

 
Lomagne

Lachapelle

La Marion


 

 
Lomagne

Lachapelle

La Cornère

en graphie alibertine :

La Cornèra

cornèr / coin

Prononcer "cournè".
Remarquer la similitude avec le mot anglais "corner" de même signification.
Le gascon ne l’a pas pris à l’anglais. Les deux ont la même origine latine.

còrn (prononcer còr) existe aussi.

cornièra (languedocien ou guyennais), cornalèr (gascon) :
« les "cornières" qui sont les passages qui permettent d’accéder à la place centrale par les angles. Ils sont initialement étroits et ne laissent pas passer les charrettes. »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bastide_(ville)
Les cornières n’étaient donc pas la totalité des embans ou arcades d’une place de bastide, mais situées aux coins de cette place, conformément à la racine corn (coin).

FANTOIR : La Cornière
CN : La Cornère (près de Goujon, dans un méandre de l’Arrats)


 

 
Lomagne

Lachapelle

Naugé, Naugié
En Augèr

en graphie alibertine :

Augèr
Prononcer "Aoujè"... Vient du prénom ci-dessous.

Augèr prenom mascle / Auger

Auger de Lehet a contribué à la construction de la cathédrale de Bayonne, comme l’atteste une inscription qui s’y trouvait.
Voir A BAYONNE LA CATHÉDRALE AUSSI "PARLE" GASCON !

Origine probable : adal gari (en langue germanique, adal=noble et gari=lance)

Cassini : Nauge


 

 
Lomagne

Lachapelle

La Batisse

en graphie alibertine :

La Bastissa
Prononcer "La Bastisso"

bastir / construire

Prononcer "basti" (le gascon ne prononce pas le "r" final en général).
"bastir" n’est pas spécialement gascon, puisqu’il existe en occitan en général, et aussi en catalan et castillan (à vérifier).
"bastissa" (prononcer bastísso ou bastísse), toponyme courant en Gascogne : bâtisse


 

 
Lomagne

Lachapelle

Bruchères


 

 
Lomagne

Lachapelle

Branère

en graphie alibertine :

(la) Branèira, Branèra
Prononcer respectivement : – "(la) Braneÿre", ou "(le) Braneÿre" en pays negue (...)

brana / brande

Prononcer entre "brane" et "brano".
branda (prononcer "brande") existe aussi en Gironde.
dérivés :
branar (prononcer "branà") : lòc plantat de brana
abranon : petite bruyère

"brana" existe aussi en basque.
branèira (prononcer "branèÿre") est probablement un synonyme de "branar".


 

 
Lomagne

Lachapelle

Souquaret

en graphie alibertine :

Socaret
Existe comme nom de lieu en Gascogne, surtout département du Gers. (...)


 

 
Lomagne

Lachapelle

Le Bédout

en graphie alibertine :

(lo) Bedoth
Prononcer "(lou) Bédouth".

bedoth / bouleau

Prononcer entre "bédout" et "bédoutch"
betoth existe aussi.
En langue gauloise : betua

"betula pubescens"
Aire écologique :
Çà et là, dans les secteurs les plus humides.
Reconnaissable à son écorce blanche et à ses rameaux portant des poils (pubescents). Atteint une vingtaine de mètres.
[Gilles Granereau]

dérivés :
bedorar (prononcer "bédourà") et bedoreda (prononcer "bédouréde") : bois planté de bouleaux
bedoret (prononcer "bédourét") : bois planté de bouleaux également, ou diminutif de bouleau ("petit bouleau", et non pas "petit boulot" !-)).