Lòcs (toponymie, paysage...) de Caumont

Lomagne

Caumont

Capulet

en graphie alibertine :

Capulet
Prononcer "Capulét".

Un Capulet de plus.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Lomagne

Caumont

Poudérous

en graphie alibertine :

Poderós

poder / pouvoir

Prononcer "poudè".
dérivé :
poderós : puissant

MP3 - 69.1 ko
Se non hètz pas quan poiratz, poiratz pas quan voudratz !
Si vous ne faites pas quand vous pourrez, vous ne pourrez pas quand vous voudrez !

 

 
Lomagne

Caumont

Rende

en graphie alibertine :

(la) Renda

arrendar / renter, mettre en ferme, louer ?

rendà,-tà, arrendà v. – Faire une rente ; mettre un bien en ferme ; renter. Palay (version provisoire)
dicod’Òc

arrendar en català
en castellano : arrendar un apartamento (comme louer en français, semble fonctionner dans les deux sens : aussi bien le propriétaire que le locataire louent - était-ce le cas en gascon ?)


 

 
Lomagne

Caumont

La Cournère, Lacournère

en graphie alibertine :

La Cornèra

cornèr / coin

Prononcer "cournè".
Remarquer la similitude avec le mot anglais "corner" de même signification.
Le gascon ne l’a pas pris à l’anglais. Les deux ont la même origine latine.

còrn (prononcer còr) existe aussi.

cornièra (languedocien ou guyennais), cornalèr (gascon) :
« les "cornières" qui sont les passages qui permettent d’accéder à la place centrale par les angles. Ils sont initialement étroits et ne laissent pas passer les charrettes. »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bastide_(ville)
Les cornières n’étaient donc pas la totalité des embans ou arcades d’une place de bastide, mais situées aux coins de cette place, conformément à la racine corn (coin).


 

 
Lomagne

Caumont

Borde Blanche

en graphie alibertine :

(la) Bòrda blanca

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

 

 
Lomagne

Caumont

Asticols
As Ticòls ?

Probablement As Ticols.


 

 
Lomagne

Caumont

Prat Barrat

en graphie alibertine :

(lo) Prat barrat
Prononcer "(lou) Pratt barratt".

prat / pré

dérivés :
prada, pradèra : prairie
pradèu : airial
pradina (prononcer "pradine"...) est présent en toponymie nord-gasconne, et devait avoir un sens précis qui nous échappe.

barrat / fermé

barrat a clau (barrat a clàw) : fermé à clé


 

 
Lomagne

Caumont

Laparguère

en graphie alibertine :

(la) Parguèra
Prononcer "La Parguèro"


 

 
Lomagne

Caumont

Las Lannes

en graphie alibertine :

(las) Lanas
Prononcer entre "Lanes" et "Lànos".

lana / lande

Prononcer "lane" dans la plus grande partie des Landes, "lano" en Gascogne intérieure.
Variante girondine : landa
Le nom Lalanne veut dire "Lalande".
dérivés :
lanusquet (landais)
landescòt (landais, dans le Médoc)
landés semble moins authentique, plus français.

Capvath la lana : A travers la lande

Viendrait du gaulois "landa".


 

 
Lomagne

Caumont

La Lane

en graphie alibertine :

Lalana + (la) Lana
Prononcer entre "lalane" et "lalano".

lana / lande

Prononcer "lane" dans la plus grande partie des Landes, "lano" en Gascogne intérieure.
Variante girondine : landa
Le nom Lalanne veut dire "Lalande".
dérivés :
lanusquet (landais)
landescòt (landais, dans le Médoc)
landés semble moins authentique, plus français.

Capvath la lana : A travers la lande

Viendrait du gaulois "landa".