Lòcs (toponymie, paysage...) de Saint-Jean-de-Marsacq / Sent Joan de Marsac

Maremne & Seignanx Pays negue Landes de Gascogne

Saint-Jean-de-Marsacq / Sent Joan de Marsac

"Lou Pignou"

en graphie alibertine :

(lo) Pinhòu
Prononcer "(lou) Pignòw".

pin, pinh / pin

Prononcer "pi(ng)", "pign".
dérivés :
pinhadar (pignada), par un dérivé intermédiaire pinhat (pignat - petit ou jeune pin) : plantation de pins
pieda (pïéde, pïédo...) : pinède
pinhadèir (pignadeÿ) : résinier ?
pinhòt (pignot - prononcer "pignòtt" !) (tronc de jeune pin utilisé dans le Bassin d’Arcachon)
pinha (pigne, passé également en français régional pour "pomme de pin"), pinhon (le pignon, qu’on trouve dans les pignes des pins francs, et qui se mange ; mais peut-être aussi un petit pin)
pinhèr : pin pignon, ouvrier qui pigne...
pinhèra : pinède, marchande de pommes de pin (à Bayonne)
et probablement pinassa (pinasse)

« le jeune pin se dit de trois façons : pinhat, pinhòu e pinhòt (Arnaudin, Méaule et Lalanne) » [Halip Lartiga]

piac :
Multidiccionari francés-occitan

piàc, piàt (L.) sm. – Jeune pin. Dans cette expr.- : moulhàt coum un piàc, mouillé, trempé comme un jeune pin ; ses branches en parapluie, en effet, arrêtent et retiennent l’eau du ciel. Palay

Pin maritime, Pin des Landes :
"1° résineux de France, favorisé par l’homme, il constitue la plus importante forêt de production de France, la forêt landaise (950 000 ha)."
[Gilles Granereau]

Ce "Lou Pignou" n’est pas si évident à lire.
Selon Halip Lartiga, il s’agit du mot pinhòu (prononcer "pignòw") qui aurait le même sens que pinhòt ; quel sens exact, d’ailleurs, pour que le mot soit jugé si emblématique qu’il puisse nommer une maison ?

(lo) Pinhòt
Prononcer "(lou) Pignòtt". Biganos : entreprise LOU PIGNOT (charpente, (...)


C’est le genre de mot qu’il est difficile d’écrire en franco-phonétique, puisque le français n’a pas ce genre de diptongues.
On a la même difficulté avec esquiròu :
« Le groupe [de résistants en Gironde] ainsi constitué portera le nom d’Ecureuil d’où est venu, plus tard, l’appellation en patois landais "Esquirou" signifiant "Ecureuil". »
http://www.ffi33.org/groupes/esquirou.htm

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Maremne & Seignanx Pays negue Landes de Gascogne

Saint-Jean-de-Marsacq / Sent Joan de Marsac

Calvin

Le nom de la maison n’est pas gascon : un sobriquet récent pour un protestant ou présumé tel ? La maison, dans tous les cas, est gasconne, elle.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Maremne & Seignanx Pays negue Landes de Gascogne

Saint-Jean-de-Marsacq / Sent Joan de Marsac

Lesbarrères

en graphie alibertine :

Lasbarrèras + (las) Barrèras
Pluriel de "Labarrèra". "Gascon de chez gascon...", ce nom est surtout (...)

barrèra, barrèira / barrière

Prononcer respectivement "barrère", "barrèÿre"...
barrèra est la forme gasconne majoritaire.

Une forme neugue de plus, restée à l’écrit, pour ce qui serait "Lasbarrères" ailleurs.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Maremne & Seignanx Pays negue Landes de Gascogne

Saint-Jean-de-Marsacq / Sent Joan de Marsac

Postis

en graphie alibertine :

(lo) Postís
Prononcer (probablement) "(lou) Poustís" ; mais du côté sud-ouest des Landes, (...)

A défaut de résoudre l’énigme du nom Postis, illustrons !

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Maremne & Seignanx Pays negue Landes de Gascogne

Saint-Jean-de-Marsacq / Sent Joan de Marsac

Lebache

en graphie alibertine :

(la) Baisha + Labaisha
Prononcer entre "bache" et "bacho". Pourrait avoir le sens de terrain (...)

baish / bas

Prononcer "bach".
baisha (prononcer entre "bache" et "bacho") : "basse" (si adjectif) et "bas-fond" ou "fond de vallée" [La Lomagne n°1] si c’est un nom commun féminin.
baishon (prononcer "bachou(ng)") :
bachoù sf. Bas-fond ; déclivité. V. bache. Palay
Multidiccionari francés-occitan

Elle est bien en bas ! Il s’agit de la forme neugue pour ce qui serait ailleurs "Labache".

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Maremne & Seignanx Pays negue Landes de Gascogne

Saint-Jean-de-Marsacq / Sent Joan de Marsac

Bourdieu

en graphie alibertine :

(Eth/Lo) Bordiu
Prononcer "Eth/Lou Bourdiw".

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

La carte IGN actuelle ne donne plus de nom pour cette maison, il faut chercher dans des cartes plus anciennes, qui nous apprennent donc qu’il s’agit de "Bourdieu", vraisemblablement, et tout simplement, un "bourdieu".

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Maremne & Seignanx Pays negue Landes de Gascogne

Saint-Jean-de-Marsacq / Sent Joan de Marsac

Lestrade

en graphie alibertine :

Lestrada + (l')Estrada
L’Estrada.

estrada / route pavée ?

Prononcer entre "estrade" et "estrado".

La route n’y est pas pavée !

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Maremne & Seignanx Pays negue Landes de Gascogne

Saint-Jean-de-Marsacq / Sent Joan de Marsac

Camelon

en graphie alibertine :

Camelon
Prononcer "Camelou(ng)".

L’océan vert des maïs, les maisons blanches du pays comme de frêles esquifs, les bâtiments agricoles de vrais porte-conteneurs. C’est là le paysage emblématique du Gosse.

FANTOIR : CAMMELON

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Maremne & Seignanx Pays negue Landes de Gascogne

Saint-Jean-de-Marsacq / Sent Joan de Marsac

Arremont

en graphie alibertine :

Arramon
Probablement "Ramon" avec le "ar" d’appui gascon.

Ramon prenom mascle / Raymond

Prononcer entre "Ramou" et "Ramoung".

Attesté dans les registres de la Jurada de Bordèu en 1406 (Ramon Guarssias ou Ramon Guassias) et en 1407 (Ramon d’Orinha*).
Nombreux diminutifs ou "hypocoristiques" (dérivés où la première syllabe a été perdue) : Monic, Monon...

*Orinha : peut-être la localité orthographiée de nos jours "Origne"

La maison ne figure pas, il semble, sur les cartes anciennes, elle n’en reste pas moins "vasconne" d’apparence, ce qui tendrait à prouver que ce style a été le style vernaculaire jusqu’au XIXème siècle finissant.

S’agit-il d’une variante de Raymond ?

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Maremne & Seignanx Pays negue Landes de Gascogne

Saint-Jean-de-Marsacq / Sent Joan de Marsac

Larmanès

Se retrouve à Madiran (65). Fait penser à Larbanès de Tarasteix (65).

prepausat per Vincent P. ;