Lòcs (toponymie, paysage...) de Arbéost

Lavedan Pyrénées

Arbéost

Espugna

A mettre en relation avec les patronymes Espougne et Espugne, dont Espugna doit être un dérivé suffixé en -ar. Reste que je n’ai pas à disposition les dictionnaires de référence, quand j’écris ces lignes : avis aux possesseurs du Palay, que dit-il ?

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Lavedan Pyrénées

Arbéost

Pé de Lastestes

en graphie alibertine :

Pè deras Tèstas

tèsta / front

Prononcer entre "tèste" et "tèsto".

Quand je dis que l’on ne voyait pas grand chose, je ne mens pas !

Étonnant sinon, bien que constant, de constater que l’article pyrénéen est très souvent, voire systématiquement remplacé par son équivalent de la plaine dans les formes officielles.

Par ailleurs, il est toujours aussi difficile de savoir s’il s’agit d’un "Pierre de Lastestes", ou bien du "Bas de Lastestes" ... En revanche, la forme sur les cartes anciennes sépare bien l’article : nous ne sommes pas face à un patronyme congelé mais bel et bien un toponyme descriptif "Les Têtes". De quoi, c’est là l’énigme.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Lavedan Pyrénées

Arbéost

Hougara

en graphie alibertine :

(lo) Heugarar
heuguèra + suffixe botanique -ar ?

heuga, heuguèra / fougère

heuga (prononcer "hewgue") ne semble pas connu des dictionnaires, pourtant le courant heugar ne peut guère venir d’une autre forme.
Et certains toponymes (Hougasse, Héougassou...) non plus.
heuguèra (qui ne peut être qu’un dérivé de heuga) a peut-être supplanté le mot parent heuga dans l’usage populaire.

dérivé : heugar (fougeraie, "hougà" écrit à la française)

heugassa (prononcer "hougasse"...) : heuga + suffixe as à valeur péjorative, la fougère pouvant être un inconvénient...

heuç (prononcer entre "héous" et "héws") et basta (prononcer "baste") existent aussi.

Je voulais faire de belles photos des pentes du col du Soulor (et de ses toponymes !), j’ai été mal avisé, ce 19 décembre 2017, la brume ne s’est jamais dissipée ! Ne pas se fier à la météo en ligne.

Hougara est le nom de la dépression au premier plan : en arrière-plan, il semble que c’est le cirque de Litor et le pic de la Latte de Bazen.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Lavedan Pyrénées

Arbéost

Saucède
Sauceda / Sawcédo

en graphie alibertine :

(la) Sauceda
Prononcer entre "Saoucéde" et "Saoucédo". "Nom de famille du Béarn, Gers, Hte (...)

sauç / saule

saucina : variété très petite de saule.
saucinar (prononcer "sawsina") : lòc plantat de saucinas...
Les formes saudina saudinar existent aussi.

Attention aux faux amis avec saüc, que les sélections dans la base de données de Gasconha.com peuvent ramasser, ne faisant pas de différence entre c et ç ni entre u et ü !saüc = sureau

saüc / sureau

Prononcer "sahuc" sans aspirer le "h".
variante :
saüquèr (prononcer "sahuquè" )



 

 
Lavedan Pyrénées

Arbéost

Cap de Lascoustos
Cap deras Costas / Cap deras Coustos

en graphie alibertine :

Cap deras Costas
Prononcer "Cap deras Coustos"

còsta / côte

dérivés ou variantes :
costalat : côteau

On aurait pu penser que le mot còs, qui explique le nom de famille Ducos, et des noms de lieu comme Cos d’Estournel, soit un còst dont on ne prononce pas le "t" final. còs = tertre, côteau, monticule
Mais il viendrait plutôt d’une racine prélatine "kos" (colline) qui aurait survécu en gascon.

"còsta" pourrait être le mot pour traduire le français "colline", même si "tuc", "turon", et d’autres, peuvent dire des types particuliers de colline ou de relief.


Il doit s’agir d’une variante aberrante de coste "côte".


 

 
Lavedan Pyrénées

Arbéost

Tartas
Tartàs

en graphie alibertine :

(lo) Tartàs
Epicentre dans les Landes de Gascogne. On propose un rapprochement avec la (...)


Les pentes de la descente vers Arbéost depuis le Soulor sont nommées à cet endroit "Tartas".
On y voit généralement un toponyme basco-aquitain commun également en Soule et dans les Landes qui signifie "chênaie", variante de "artas", arte + suffixe locatif -a(t)z.
Mais les chênes poussent-ils si haut ?
Notez qu’il y a en France de nombreux "Tartas", d’explication toute différente. Que choisir ?

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Lavedan Pyrénées

Arbéost

Turon de Herret
Turon de Herret / Turoun de Herret

en graphie alibertine :

Herret
Sans doute un dérivé de "hèr", mais le sens de ce mot est à préciser : zone (...)

hèr / fer

Prononcer "hè".
Dérivé :
herrèira, herrèra :
FEW (ferraria) :
"Afr. ferrière ’installation pour extraire, fondre et forger le fer’, npr. ferriero. [...]
Im gallorom. ist es als s. fast ganz verschwunden, in ortsnamen aber sehr weit
verbreitet : Ferrière(s), im gask. auch Herrère"*
herrar : ferrer

*En gallorom. c’est presque complètement disparu comme s. [substantif, je suppose], mais encore très répandu dans les noms de lieu.

Lo Turon (tertre)
Prononcer "Lou Turoun".

turon / tertre, élévation du terrain

Prononcer entre "turou" et "turoung".
Plutôt pyrénéen.

Certaines voix nord-gasconnes voient dans "turon" le sens de fontaine. Homonymie ?


Toponyme rappelant le passé minier des communes de la haute vallée de l’Ouzoum que sont Ferrières (Harrèra !) et Arbéost (probablement paronyme de la vallée de l’Arboust, du basque arbeltze=pierres noires, le minerai de fer ?).

Vue plus large :
flickr.com

prepausat per Vincent P. ;