Lòcs (toponymie, paysage...) de Taillebourg

Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Marmandais

Taillebourg

Paillès

en graphie alibertine :

Palhèrs
Plus fréquent en domaine languedocien qu’en Gascogne.

palha / paille

Se prononce presque comme le français "paille" (pour une fois, c’est facile !).

dérivés :
palhèir (forme nord-gasconne ; prononcer "paillèÿ") ou palhèr (prononcer "paillè") : meule de paille

Le prince gascon Bernat Tumapalhèr était donc "pourfendeur de meule de paille" !


 

 
Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Marmandais

Taillebourg

Lapeyre

en graphie alibertine :

Lapèira + (la) Pèira
Prononcer entre "La Peÿre" et "La Peÿro".

pèira / pierre

Apparait généralement sous la forme "peyre" dans les noms propres.
dérivés :
peirós (pierreux), peirèra ou peirèira (carrière*)
peiruisha : résidu de pierres [G. Balloux]
peirèr (prononcer "peÿrè") ou peirèir : tailleur de pierre

* "carrèra" ne veut pas dire "carrière", mais "rue".


 

 
Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Marmandais

Taillebourg

Bayle

en graphie alibertine :

(lo) Baile
Prononcer "Baÿlé" en mettant l’accent tonique sur "Baÿ".

baile / bailli

Prononcer "baïlé" ou "baylé" en mettant l’accent tonique sur la 1ère syllabe.
Selon J. Tosti, le bailli était "représentant du seigneur dans la commune".
Cette fonction devait être assez commune, vu le nombre de noms de famille ou de lieu composés avec ce mot.

« Le bayle/ baile représente le fondateur. S’il s’agit d’un paréage, il peut y avoir plusieurs bailes. »
Des sauvetés aux bastides gasconnes

dérivé : bailiu
Multidiccionari francés-occitan

« Bayliu bailliage : La fidance deu esser deu bayliu on lo qui-s deffen es poblat. [Lespy] »


 

 
Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Marmandais

Taillebourg

Rey

en graphie alibertine :

(lo) Rei
Prononcer "(lou) Reÿ". Nom qui dépasse largement les frontières de la (...)

rei / roi

Prononcer "rèÿ".

dérivés :
reiau (prononcer "réyaou") : royal
reiaume (prononcer "réyaoume") : royaume
reiòt (prononcer "réyott") : roitelet (notamment l’oiseau nommé ainsi en français)

Selon Palay, "rey" a aussi signifié "massif important, mont".


 

 
Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Marmandais

Taillebourg

Procureur

en graphie alibertine :

(lo) Procuraire
Prononcer "(lou) Proucuraÿre".


 

 
Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Marmandais

Taillebourg

Mayne de Laloubère

en graphie alibertine :

Lalobèra + (la) Lobèra
Prononcer "Laloubère", "Laloubèro"...

lop / loup

masculin : prononcer "loup" en faisant entendre le "p" final.
féminin : loba (prononcer "loube" ou "loubo")

lobèra (prononcer "loubère") : lieu des loups (voir le dictionaire de Vincent Foix) [Max Loubère]

lobatèr, lobatèir :
Palay :
Multidiccionari francés-occitan

loubatè,-re, loubatégn,-o (B.-L.) adj. – Qui est du loup, où il y a des loups- : endrét loubatè, endroit où il y a des loups.
loubatè sm. – Louvetier, chasseur de loups

(lo) Maine
Prononcer "(lou) Maÿné" en mettant l’accent tonique sur Maÿ.

maine / domaine

Très fréquent dans nos campagnes, souvent écrit "Mayne".
Prononcer "maÿne".


 

 
Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Marmandais

Taillebourg

Mayne Neou

en graphie alibertine :

(lo) Maine nèu

maine / domaine

Très fréquent dans nos campagnes, souvent écrit "Mayne".
Prononcer "maÿne".

nèu / neige

Prononcer "nèw" ou "néw".

nevar (prononcer "néwa" ou "néba") : neiger

"La néo do mes de haorè ten comò l’aigò dins un panè"*
[R. Granié - Saint-Sardos (Lomagne)]
*En "normalizat" : "La néu deu mes de haurèr ten coma l’aiga dins un panèr."


 

 
Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Marmandais

Taillebourg

Noutary

en graphie alibertine :

Notari

notari / notaire

Prononcer "noutari" en mettant l’accent tonique sur "ta".


 

 
Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Marmandais

Taillebourg

Bousquet

en graphie alibertine :

(lo) Bosquet
Prononcer "(lou) Bousquétt" en faisant entendre le t.

bòsc / bois

Dans le sens de "petite forêt".
Dérivés :
bosquet (prononcer "bousquétt") : bosquet (ce mot français doit être un emprunt à l’occitan)
boscar (prononcer "bouscà") : taillis
boscat (prononcer "bouscatt") : boisé
boscassèr, buscassèir (prononcer "buscassèÿ") : bûcheron
busquèir (prononcer "busquèÿ") : bûcher


 

 
Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Marmandais

Taillebourg

Camp del Bosc

en graphie alibertine :

(lo/eth) Bòsc
Prononcer "Lou Bòs", "Eth Bòs"...

bòsc / bois

Dans le sens de "petite forêt".
Dérivés :
bosquet (prononcer "bousquétt") : bosquet (ce mot français doit être un emprunt à l’occitan)
boscar (prononcer "bouscà") : taillis
boscat (prononcer "bouscatt") : boisé
boscassèr, buscassèir (prononcer "buscassèÿ") : bûcheron
busquèir (prononcer "busquèÿ") : bûcher

(lo) Camp
Prononcer "(lou) Cam". Du latin campu(s) "champ".

camp / champ

Souvent prononcé "cam", sans faire entendre le p final.
campanha : campagne