Lòcs (toponymie, paysage...) de Sénestis

Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Tonneinquais

Sénestis

Doms

Les cartes anciennes et présentes hésitent entre Doms et Dous, le FANTOIR écrit Dombs !
Doms est un nom de famille attesté anciennement localement.
Château Doms


 

 
Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Tonneinquais

Sénestis

Lafleur - Grand Camp

On est propablement ici dans le cas d’une vascona copada (bascouno coupado) : une "maison-grange" vasconne au toit à deux pentes dont la façade a été obstruée pour construire une maison haute et prestigieuse au toit à quatre pentes.
Foulin

Ici, ça va même très loin avec un toit en ardoise, à forte pente, au contraire de la tradition locale ; on se rapproche de l’esthétique du castelet...
Il fallait que l’agriculture soit prospère pour donner ce genre d’idées...

D’après le cadastre napoléonien (A1 France), on est sur une parcelle "Lafleur" contigüe à Grand Camp.
Lafleur est curieusement "La Fure" pour la carte d’état major du 19e siècle et pour l’IGN 1950.

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Tonneinquais

Sénestis

Marcéron

en graphie alibertine :

Marceron
Prononcer "Marcerou(ng)". Diminutif affectueux normalement constitué de (...)

Marcèth Marcèra / Marceth / Marcère / Marcel / Marcelle


 

 
Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Tonneinquais

Sénestis

Pellegaus
Pelagahús

en graphie alibertine :

Pelagahús

gahús, gaüs / hibou

Viendrait du latin "catus fustis".

Mais Lo blòg deu Joan donne d’autres pistes, et explique notamment que le h de gahus n’est pas le h gascon qui vient du f latin, mais un "h d’aconòrt" (h de soutien) :
http://loblogdeujoan.blogspot.com/2019/02/a-propos-du-mot-gahus-origine-et.html

pelar / peler, écorcher, éplucher

Prononcer "pélà".

Et même tuer (le cochon).

Origine probable :
la même que le français "peler" (faire la peau...)



Pellebousset, Pellevisot...

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Tonneinquais

Sénestis

Barbut
Lo Barbut / Lou Barbut

en graphie alibertine :

(lo) Barbut
Prononcer "(lou) Barbut".

barba / barbe

Prononcer entre "barbe" et "barbo".
Dérivés :
barbut : barbu
barbèir (prononcer "barbèÿ") ou barbèr (prononcer "barbè") : barbier


La maison n’est plus habitée.
La carte de Belleyme écrit "le Barbut", et il parait correct de maintenir l’article, ce que l’IGN n’a pas fait.
La face sous pignon que nous voyons est orientée nord-est, mais on ne peut guère la qualifier de façade. Est-ce que dans le passé elle a été davantage ouverte ? Ou est-ce que le balet a été plutôt latéral sur la face sud-est ?

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Tonneinquais

Sénestis

Une pensée pour nos poilus
Una pensada per nòstes peluts ! / Uno pensado per nostes peluts !

Sénestis - Monument aux morts
Tederic M.


Je tente le titrage dans leur parler, le gascon tonneinquais.

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Tonneinquais

Sénestis

Foulin

L’IGN connait "Grand Camp".

Mise à jour 2021 :
Erreur : ce n’est pas à Grand Camp, mais une maison attenante au bourg de Sénestis. Le Cadastre napoléonien donne "à Foulin" et "à Faulin".
Comme Généanet donne le nom Foulin à Sénestis dès le 17e siècle, c’est Foulin !
[Tederic, qui est allé sur place]

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Tonneinquais

Sénestis

Talèze
Talesa


prepausat per Vincent P. ;

 

 
Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Tonneinquais

Sénestis

Grenier
Granèir


prepausat per Vincent P. ;

 

 
Bésaume Rive droite gasconne Gascogne médiane Tonneinquais

Sénestis

Molié
Molièr / Mouliè

en graphie alibertine :

(lo) Molièr
Prononcer "(lou) Mouliè".

molin / moulin

prononcer plutôt "mouli".
dérivés :
molièir (prononcer "moulièï) ou molièr (meunier)
molia (prononcer "moulïe", "moulïo"...) : forme féminine de molin  ?
moliar, molinar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...))


Ne seré pas Molièir ?

prepausat per Vincent P. ;