Lòcs (toponymie, paysage...) de Marmont-Pachas

Brulhois / Brulhés

Marmont-Pachas

Claoué

en graphie alibertine :

(lo) Clavèr
Prononcer "(lou) Claouè" ou "Clabè".

clau / clou, clef

Prononcer "claou" ("aou" étant une diphtongue).
Si "clau" est masculin, c’est un clou, sinon, c’est une clef.
barrat a clau : fermé à clef

Dérivés :
clavèir (prononcer "claoueï") ou clavèr : cloutier
claveria : atelier de fabrication de clous ou de clés ?
clavetèr (prononcer "clawétè" ou "clabétè" : cloutier

Une autre ruine, hop.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Brulhois / Brulhés

Marmont-Pachas

Rivière

en graphie alibertine :

Larribèra + (l')Arribèra +(la) Ribèra
Prononcer "Larribère", "Larribèro"...

arriba / rive

Prononcer entre "arribe" et "arribo".
riba en Nord-Gascogne.

arribèra, arribèira : plaine ou large vallée

Ribèra
Prononcer "Ribèro"

Gasconha.com est là pour vous alimenter en ruines de tout poil. La Gascogne y excelle. Même si la maison voisine, toujours au lieu-dit Rivière, est toujours debout.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Brulhois / Brulhés

Marmont-Pachas

Ramounet

en graphie alibertine :

(lo) Ramonet + L'Arramonet
Prononcer "Lou Ramounét", "L’Arramounét".

Ramon prenom mascle / Raymond

Prononcer entre "Ramou" et "Ramoung".

Attesté dans les registres de la Jurada de Bordèu en 1406 (Ramon Guarssias ou Ramon Guassias) et en 1407 (Ramon d’Orinha*).
Nombreux diminutifs ou "hypocoristiques" (dérivés où la première syllabe a été perdue) : Monic, Monon...

*Orinha : peut-être la localité orthographiée de nos jours "Origne"


 

 
Brulhois / Brulhés

Marmont-Pachas

Armagnac


 

 
Brulhois / Brulhés

Marmont-Pachas

Bouchon

en graphie alibertine :

(lo) Boishon
Prononcer "(lou) Bouchou(ng)".

boishon / buisson

Prononcer "bouchou" ou "bouchoung".
Peut apparaître dans les noms de lieux sous la forme "bouchon". Aucun rapport avec le bouchon d’une bouteille !


 

 
Brulhois / Brulhés

Marmont-Pachas

Caillava

en graphie alibertine :

(lo) Calhavar
Prononcer "(Lou) Calyawà"...

calhau / caillou

Prononcer "caillaou".

Exemple de S. Palay dans son dictionnaire :
"Non trobaré pas calhau au Gave" :
Il ne trouverait pas de caillou au Gave. (se dit pour une personne peu dégourdie).
Au sens figuré, calhau = personne têtue
Dérivé :
calhavós (prononcer "caillabous") : caillouteux ; qualifie des ruisseaux ou rivières en pays de Confluent de Lot et Garonne et plus au nord ; donc pas spécifiquement ni exclusivement gascon.

a hum de calhau : à toute vitesse


 

 
Brulhois / Brulhés

Marmont-Pachas

Gavach

en graphie alibertine :

(lo) Gavach + (la) Gavacha
Prononcer "(lou) Gabatch, Gawatch"... Féminin : "(la) Gabatche, (...)

gavach / gavach, gabach, gabaye

Prononcer « gabatch ».
Où qu’il soit employé, le terme "gavach" désigne toujours celui
qui vient de plus au Nord :

 en Espagne, "los gavachos", ce sont les français

 en Roussillon, les gavachs sont les languedociens

 en Languedoc, ce sont les auvergnats

 en Gascogne du Nord (Médoc, ou Entre-deux-Mers par exemple), les "gavaches"
sont les voisins de langue d’oïl, donc les charentais.

La "Grande Gavacherie" est la zone au Nord de la limite oc/oïl, qui commence en
Nord-Gironde (Blaye, Coutras...).
Mais il y a aussi une "Petite Gavacherie" en Entre-deux-Mers.

Voir Les Gavaches de l’Entre-deux-mers.


 

 
Brulhois / Brulhés

Marmont-Pachas

La Garouille

en graphie alibertine :

(la) Garrolha
Prononcer "Garrouilhe", "Garrouilho"...

garrolha / taillis de chênes

Gaby :
« Le mot garrolha [ga’rujə] désigne en Bordelais un taillis de chênes ou une chênaie peu
vigoureuse »


 

 
Brulhois / Brulhés

Marmont-Pachas

La Teoulere

en graphie alibertine :

Lateulèra + (la) Teulèra
Prononcer "La Téwlère", "La Téwlèro"... La Tuilerie.

teula, teule / tuile

teula (prononcer "téwle", "téwlo"...) : féminin
teule (prononcer "téwle*", ""téwlo"...) : masculin
* avec un é qui ne reçoit pas l’accent tonique

Dérivés :
teulèra (téwlère, téwlèro) ou teulèira (téwleÿre) : tuilerie
teulèr ou teulèir (prononcer "téoulèï") : tuilier
teulada : toiture
teula-malhada : génoise
« En Gascogne, la référence à la « mode génoise » a disparu et la génoise est appelée téule-malhade [Simin Palay] » [Génoise (architecture)]


 

 
Brulhois / Brulhés

Marmont-Pachas

Lagarosse

en graphie alibertine :

(la) Garròssa
Prononcer "Garròsse", "Garròsso"... Probablement une racine garr* en relation (...)