Lòcs (toponymie, paysage...) de Labastide-d’Armagnac / La Bastida d’Armanhac

Eauzan / Eusan Esprit Bastide Gascogne médiane

Labastide-d'Armagnac / La Bastida d'Armanhac

Ruelle Maubec

en graphie alibertine :

Maubec
Prononcer "Maoubec".

Cela en est lassant ce Maubec !

Je reprocherais par ailleurs une chose à Maubec, qui n’est pas nécessairement un défaut : la commune de Labastide-d’Armagnac joue beaucoup sur l’esthétique France du début du XXème siècle, plus que sur son caractère proprement gascon.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Eauzan / Eusan Esprit Bastide Gascogne médiane

Labastide-d'Armagnac / La Bastida d'Armanhac

Ferme de Labouc, Laboup

en graphie alibertine :

Lavop + (la) Vop

vop / renard

Prononcer "boup".
Variante, armagnacaise selon Palay : vòp (prononcer "bop")
vopatèra, vopèra : « BOUPATÈRE, BOUPÈRE : renardière » [Lespy]
Multidiccionari francés-occitan

Floc de Gascogne de la ferme de Labouc
« L’Apéritif gascon est un nectar unique, un subtil mariage entre jus de raisin frais et Armagnac. »

Le nom :
Cassini : Le Boup
Etat major 19e siècle : Laloup
IGN : Laboue
Carte 1950 de Géoportail : Laboup
"La Boup" semble le plus probable, car présent plusieurs fois en Gascogne.
Mais pourquoi des lieux-dits "Le Renard" ?

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Eauzan / Eusan Esprit Bastide Gascogne médiane

Labastide-d'Armagnac / La Bastida d'Armanhac

Pichot

en graphie alibertine :

(lo) Pishòt
prononcer "(lou) Pichott". "Un pishòt de gat", c’est un pipi de chat. Est-ce (...)

pishar / pisser

Prononcer "pichà".

pisha (prononcer "piche", "picho"...) : pisse, écoulement (très présent en toponymie)
Mais Palay donne plutôt pich (mot masculin) :
« Urine, pissat ; par anal. source jaillissante, filet d’eau jaillissant, cascade »

dérivé :
pishadèir (prononcer "pichadèÿ") ou pishadèr (prononcer "pichadè") : pissotière

En Bordelais, pishadeir, pishaduir (?) :
Nom énigmatique qui semble avoir désigné un quasi-pays :
 « picheduy, surnom donné par les landais du nord au pays viticole girondin » selon Palay rapporté par Matthias Koch
 « pays où il pleut toujours, lieu bas où se rendent les eaux » selon Mistral rapporté par Matthias Koch ; Mistral le fait dériver du verbe gascon "picha/pissa".
Pourtant la toponymie bordelaise ne semble pas présenter ce nom, sauf un lieu-dit ancien à Bègles en bord de Garonne sur les actuels "Petit Port" et "Grand Port" : le "Pichedhuy, Picheduy, Pichaduy, Pissaduy, Pisseduy, de la Reyne, Reyna..." (Matthias Koch)

pisha-viste (prononcer "piche-biste" - littéralement "pisse-vite" en français) : "sorte de culotte-pantalon que les femmes portaient sous la jupe, qui avait la particularité de ne pas être cousu entre les jambes".
[Association du patrimoine de Saint-Médard-en-Jalles - article dans le journal "Sud-Ouest"]

Probablement lié :
pishèir (présent en toponymie nord-gasconne sous la forme pichey)

Peut-être pas lié, mais avec des interférences possibles :
pishèr (pichè) : « sm. – Mesure de capacité (environ deux litres 1/2) ; pichet, grosse bouteille, jatte. » [Palay]

Pichòt
Prononcer "Pitchòt", "Pityòt"... Très difficile de savoir si les nombreux (...)

petit / petit

Prononcer "pétitt" ou "petitt".

Il y a d’autres mots qui veulent dire aussi "petit" en gascon : pichòt (prononcer "pitchot"), pichòi (prononcer "pitchoÿ"), pichon (prononcer entre "pitchou" et "pitchoung"), chicòi et chiquet (prononcer "tchicoÿ" et "tchiquét" - un chic, un thic, un chiquet : un peu, un petit peu...)

Mais le gascon emploie souvent des diminutifs au lieu de "petit" :
"un ostalet" au lieu de "un petit ostau"

petita (prononcer entre "pétite" et "pétito") : petite

JPEG - 21.7 ko
Barbotan-Cazaubon : Centre de loisirs LOU PETIT GASCOUN
Tederic M.

 

 
Eauzan / Eusan Esprit Bastide Gascogne médiane

Labastide-d'Armagnac / La Bastida d'Armanhac

Le Tuc

en graphie alibertine :

Lo Tuc
Prononcer "Lou Tuc".

tuc / colline, hauteur, butte, monticule

Ou dune sur le bord de l’océan.
dérivés :
tuquet, tucòu
Et aussi, semble-t-il d’après la toponymie, une forme féminine tuca (lire entre "tuque" et "tuco").
truc, qui veut dire la même chose, est-il une variante de tuc ?

Qu’es aquiu, suu tuquet.


 

 
Eauzan / Eusan Esprit Bastide Gascogne médiane

Labastide-d'Armagnac / La Bastida d'Armanhac

Baroque

en graphie alibertine :

Barròc, Barròca ?
Aucun rapport avec l’adjectif français baroque, à moins que les deux aient une (...)


 

 
Eauzan / Eusan Esprit Bastide Gascogne médiane

Labastide-d'Armagnac / La Bastida d'Armanhac

Barrail

en graphie alibertine :

(lo) Barralh
Prononcer "(lou) Barrailh".

barralh / pré clôturé, clos

Ou la clôture elle-même ? Prononcer "barrailh".


 

 
Eauzan / Eusan Esprit Bastide Gascogne médiane

Labastide-d'Armagnac / La Bastida d'Armanhac

Bedoura

en graphie alibertine :

(lo) Bedorar
Prononcer "(lou) Bédourà". Endroit où il y a des "bedoths".

bedoth / bouleau

Prononcer entre "bédout" et "bédoutch"
betoth existe aussi.
En langue gauloise : betua

"betula pubescens"
Aire écologique :
Çà et là, dans les secteurs les plus humides.
Reconnaissable à son écorce blanche et à ses rameaux portant des poils (pubescents). Atteint une vingtaine de mètres.
[Gilles Granereau]

dérivés :
bedorar (prononcer "bédourà") et bedoreda (prononcer "bédouréde") : bois planté de bouleaux
bedoret (prononcer "bédourét") : bois planté de bouleaux également, ou diminutif de bouleau ("petit bouleau", et non pas "petit boulot" !-)).


 

 
Eauzan / Eusan Esprit Bastide Gascogne médiane

Labastide-d'Armagnac / La Bastida d'Armanhac

Bertranet

en graphie alibertine :

Bertranet
Prononcer "Bertranét".

Bertran Bertrana, Bertrina / Bertrane, Bertrine / Bertrand

Bertrane est présente dans la liste des prénoms donnés par le site généalogique des Louit.


 

 
Eauzan / Eusan Esprit Bastide Gascogne médiane

Labastide-d'Armagnac / La Bastida d'Armanhac

Boueron

en graphie alibertine :

Boeron

boèir, boèr / laboureur, bouvier

Prononcer "bouèÿ".
Hors du nord gascon : boèr (prononcer entre "bouè" et "boué")
boièr en languedocien.
boiria (prononcer "bouÿrie") ou boeria : bouverie
boria existe peut-être aussi, et ne doit pas être confondu avec bòria (accent tonique différent), même si les deux mots sont de la même famille, avec comme racine commune boeu (boeuf) et ses variantes. bòria = bouverie, fermebueu, beu, bòu, buu, biòu = boeuf


 

 
Eauzan / Eusan Esprit Bastide Gascogne médiane

Labastide-d'Armagnac / La Bastida d'Armanhac

Bourrut