Lòcs (toponymie, paysage...) de Audignon

Chalosse-Tursan

Audignon

Le Claous

en graphie alibertine :

(lo) Claus
Prononcer "(lou) Clàws".

claus / clos

Prononcer "claous" (ou "aou" est une diphtongue).
Espace fermé.
A été aussi utilisé come adjectif : lo trobar claus = les compositions hermétiques des troubadours


 

 
Chalosse-Tursan

Audignon

Peyrigué

en graphie alibertine :

(lo) Peiriguèr
Prononcer "Lou Peÿriguè". Peiriguèir Voir Peyriguère, dont Peiriguèir/Peyriguey


 

 
Chalosse-Tursan

Audignon

Haourie

en graphie alibertine :

Lahauria + (la) Hauria
Prononcer "Lahaourïe", "Lahaourïo"... A rapprocher du languedocien Fabria (...)

haur / forgeron

Attention, le "r" final ne se prononce pas en général en graphie occitane normalisée.
Prononcer "haou" ou "aou" est une diphtongue.

hauressa (prononcer "hoouresso") : hauresse, femme de forgeron [Fauché, dialecte gascon de Tonneins] ?
En toponymie, on peut envisager des confusions entre hauresse, fauresse et (a)horest (forêt...). ahorest = forêt


 

 
Chalosse-Tursan

Audignon

Le Hartané

en graphie alibertine :

Hartanèr

hartanèr / glouton

« hartanè,-re adj. – Glouton,-ne, goinfre ; ivrogne d’habitude ; personne très ennuyeuse par ses propos sans valeur ni intérêt. Sobriquet des gens de Lée et d’Arette (P.-A.). Palay (version provisoire)
HARTANÈ adj. glouton. - Electous hartanès. NAV. Electeurs insatiables (ceux qui ne peuvent jamais être assez gorgés des faveurs que font obtenir les députés qu’ils ont élus). Lespy »
Multidiccionari francés-occitan

Definicions sabrosas / definiciouns sabrouses... notamment les électeurs insatiables...
On comprend qu’un hartanè peut être à la fois quelqu’un de jamais rassasié et quelqu’un qui rassasie, qui saoule, les autres !
Palay et Lespy nous proposent aussi hartanè en substantif pour "glouton"...


 

 
Chalosse-Tursan

Audignon

Hillaoubon

en graphie alibertine :

(lo) Hilhòu
Prononcer entre "(lou) Hillòw", "òw" étant une diphtongue typiquement (...)

hilh / fils

hilhòu (prononcer "hiyow") : filleul

FANTOIR : Hillautbon
IGN : Hillatbon
IGN 1950 : Hillopbon (si bonne lecture)
CN (A) : Hillaoubon ; la solution est probablement ici : Hilhòu bon (la notation en français de la diphtongue òu donne souvent des bizarreries...)
Etat major 19e : Hillalpon (!)


 

 
Chalosse-Tursan

Audignon

Peilloun

en graphie alibertine :

Pelhon
Prononcer "Pélyou(ng)". Le sens exact est incertain : pelhon veut dire par (...)

pelha / vêtement

Prononcer "pélye", "pélyo"... avec l’accent tonique sur pé.


 

 
Chalosse-Tursan

Audignon

Jaoumet

en graphie alibertine :

Jaumet, Jaumeta
Prononcer respectiverment "Jaoumét", "Jaouméte"...

Jacme, Jaume Jacmina / Jamme / Jammine / Jacques

Attention, prononcer "Jammé", mais en mettant l’accent tonique sur "Ja".
A probablement donné le "James" anglais.
Mais le "James" de la rue Saint-James de Bordeaux est très probablement gascon dès l’origine, sans passage par l’Angleterre.

Jaymes (Jaime) est également attesté en Gascogne.

Pour une déclaration à l’Etat Civil et l’usage quotidien, la forme graphique Jamme pourrait être plus facile.

Jaume (prononcer "Jàwme" )semble une variante.


 

 
Chalosse-Tursan

Audignon

Jouansalle

en graphie alibertine :

Lassala + (la) Sala
Prononcer entre "Lassale" et "Lassalo". "Ce nom vient du germanique salla (...)

sala / maison seigneuriale

Ancien mot gascon, d’origine germanique.

Joan, Joana

Joan Joana / Jouan / Jouane / Jean / Jeanne

Attesté en 1415 dans les registres de la Jurada de Bordèu sous la forme "Johan" : Johan Argui, Johan Arostanh.


 

 
Chalosse-Tursan

Audignon

Route du Cap de Gascogne

Le Cap de Gascogne, c’est Saint Sever !


 

 
Chalosse-Tursan

Audignon

Lannes

en graphie alibertine :

(las) Lanas
Prononcer entre "Lanes" et "Lànos".

lana / lande

Prononcer "lane" dans la plus grande partie des Landes, "lano" en Gascogne intérieure.
Variante girondine : landa
Le nom Lalanne veut dire "Lalande".
dérivés :
lanusquet (landais)
landescòt (landais, dans le Médoc)
landés semble moins authentique, plus français.

Capvath la lana : A travers la lande

Viendrait du gaulois "landa".